mandriva

Notes (1)

Mandriva, Ubuntu et Assemblée Nationale

La nouvelle est tombée au début du mois : à la prochaine rentrée parlementaire (juin 2007), nos chers députés et leurs adjoints auront l’insigne privilège de travailler sur des ordinateurs équipés d’un système d’exploitation Linux, plus précisément une distribution Ubuntu. Toute la « communauté du libre » s’est bien évidemment réjouie de cette annonce qui, après quelques autres, témoigne de la percée des systèmes d’exploitation libres dans un milieu plus large que celui des « utilisateurs avertis ».