Don

Notes (3)

Donner aux logiciels libres

J'ai passé la première moitié des années 2000 à m'investir en temps dans les logiciels libres, notamment à travers l'association Framasoft. Après une période « d'éloignement » (dans le don, pas dans l'usage), le moment semble propice pour passer à un autre type d'investissement, financier celui-là. La question est alors : à qui donner ?

Web 2.0 = esclavage 2.0

J'en ai déjà parlé ici, ou  : la nouvelle arnaque intellectuelle et marchande est en marche, et chaque fois que l'on parle de « partage », de « réseaux sociaux » ou de « gratuité », rappelons-nous des véritables enjeux économiques derrière des services comme Flickr et autre Technorati :

Dystopie 2.0 bis

Dans la série « amusons-nous avec les nouveaux croque-mitaines du web », une petite réflexion de Nicholas Carr, observateur critique du mouvement web 2.0, qui entrevoit dans le développement de services communautaires type Flickr une certaine forme d'élitisme (paradoxal dirons certains) : le partage et la générosité ne sont pas donnés à tout le monde.