Keynote : Knspell

Attention: Projet abandonné suite à l'arrêt du développement de Keynote.

Information: Suite à quelques demandes, j'ai remis l'utilitaire KnSpell en ligne. Il n'est cependant absolument pas certains qu'il fonctionne sur les versions actuelles de Windows ou avec le fork de Keynote.

L'éditeur de texte Keynote ne possède pas de correcteur orthographique propre mais il peut utiliser celui de MS Word. Par contre, si vous ne possédez pas le traitement de texte de Bill Gates, Knspell offre une alternative plus « libre » : corriger les textes tapés dans Keynote avec Aspell.

Présentation

Knspell est un petit utilitaire qui permet d'automatiser la correction d'un texte tapé dans Keynote avec le correcteur orthographique Aspell (correction pour du texte non formaté, ou formaté mais sous certaines conditions). Cet outil peut être utile à tous ceux qui, comme moi, tapent beaucoup de leurs textes dans Keynote, mais qui ne peuvent pas utiliser l'option « check spelling » pour les corriger car il n'ont pas Ms Word.

Aspell est un correcteur orthographique puissant, Open source (licence GNU GPL), et utilisé par de nombreux logiciels sous Linux. Il est bien documenté et possède de nombreux dictionnaires (Anglais, Français, Espagnol, Allemand, Polonais, Italien, Danois, Grec, etc.). Vous pouvez télécharger la version Windows et les dictionnaires. Son utilisation avec des fichiers textes est assez simple : soit vous l'exécutez en ligne de commande (Aspell check [options][fichier.txt]), soit via le menu Envoyer vers… -> Aspell). Un petit éditeur de texte, Metapad, permet même de l'utiliser directement sur un fichier .txt ouvert. Mais pour ceux qui utilisent Keynote… D'où la naissance de Knspell.

Il ne s'agit pas d'un plugin de Keynote, mais juste d'une automatisation des commandes qu'un utilisateur de Keynote devrait entrer pour corriger un texte avec Aspell.

Knspell a été écrit grâce à AutoIt de Jon Bennett, un logiciel freeware (open source pour la version 3) qui vous permet d'écrire des scripts qui automatisent des commandes envoyés aux applications de Windows, ou à Windows lui-même. On pourrait comparer cela aux macros de Keynote, sauf que vous pouvez écrire des scripts qui font appel à plusieurs applications (dans le cas de Knspell, Keynote et Aspell). Knspell utilise aussi un petit utilitaire, ClipText, écrit par Horst Schaeffer, pour gérer le copier-coller entre le presse-papiers et un fichier temporaire.

Utilisation

  • Installer Aspell et les dictionnaires que vous souhaitez.
  • Dézipper le fichier knspell.zip là où vous voulez l'installer.
  • lisez la note "Knspell" du fichier knspell.knt (en français et en anglais)
  • Configurer le fichier knspell.ini (Knspell -> I.2. Configurer Knspell.ini dans knspell.knt)
  • Lancer Knspell (voir surtout Knspell -> II. Comment utiliser Knspell et III.2. Limitations dans knspell.knt)

Notes

Ce script a été testé sous Windows 95, Windows Millenium et Windows XP en utilisant Keynote 1.6.1 et Aspell 0.50.3. Néanmoins, rappelez-vous qu'il s'agit du premier (et dernier ?) programme d'un non-informaticien, donc :

  • soyez indulgent
  • faites d'abord des tests : utiliser la note « Tests » du fichier d'aide
  • tous commentaires, conseils, suggestions, rapport de bugs sont les bienvenus (ici même ou sur le forum du site Tranglos).