Séries

Game of Thrones

Bannière

Ressources et références

Titre
Game Of Thrones - La série passée au travers du filtre des statistiques !
Auteurs
  • ADDICTIC
Éditeur
www.actusf.com
Date

J'ai eu du mal à entrer dans la série. J'ai regardé la saison 1 lors de sa première diffusion en clair en France fin 2013 et j'ai plutôt adoré. J'ai eu plus de mal à accrocher avec la saison 2 lors de sa diffusion en 2014 (le fait de ne plus regardé la télévision depuis un moment a aussi beaucoup joué). J'ai ensuite abandonné jusqu'en novembre 2016 ou j'ai acheté l'intégrale en DVD profitant de la sortie de la saison 6. Depuis je ne lache plus.

Saison 1

  • La montagne battu par Loras Tyrell lors du tournoi.
  • Lady Stark attaqué sur le chemin du Val.
  • Jaime Lannister attaque Ned Stark et le blesse à la jambe.
  • Ned Stark se remet de ses blessures.
  • Procès de Tyrion Lannister au Val.
  • Partie de chasse pour le roi.
  • Mort de Viserys et sa couronne d'or.
  • Ned Stark menace Cersei et lui conseille de quitter la capitale.
  • Mort du roi suite à une blessure lors de la partie de chasse.
  • Jon Snow et Sam Tarly prètent serment de la garde de nuit.
Titre
Retrospective Game Of Thrones Saison 1 - Honneur et Confiance
Auteurs
  • Marine PÉROT
Éditeur
Dailymars
Date

Saison 2

  • Le périple de Daenerys Targaryen dans la cité de Qarth était un peu chiant lors du premier visionnage ; il est totalement lourd lors des visionnages suivants (zap).
  • Théon Greyjoy retourne chez lui et revient à Winterfell en trahissant Robb Stark et en faisant fuir les 2 jeunes frères.
  • Jon Snow au nord du mur, découvre les perversions de Craster qui offre ces enfants mâles aux marcheurs blancs, est fait prisonnier par la sauvageonne Ygritte qui l'amène au roi Mance Rayder. Parmi le plus intéressant de la saison quoique parfois un peu long.
  • Port real : Tyrion Lanister devenu Main du Roi, la perversion de Joffrey, le martyr de Sensa, les magouilles de Cersei, tout cela reste la partie la plus intéressante de la saison, avec la bataille finale.
  • Les amours du roi Robb Stark sont passablement chiantes.
  • Captivité de Jaime Lannister, libérée par Catelyn Stark dans l'espoir que les Lannister relâcheront ses 2 filles, escorté vers Port Réal par Brienne de Torth.
  • Arya Stark au service de Tywin Lannister, rencontre avec Jaqen.
  • Stannis Baratheon attaque Port réal après avoir tué son frère, mais sa flotte est décimée par le feu grégeois, ses troupes repoussées sur la plage par Tyrion Lannister.

Saison 3

  • La garde de nuit a rencontré les premiers marcheurs blancs.
  • Jon Snow au camp de Mance Rayder.
  • Davos rejoint Stannis à Dragonstone après la bataille de Blackwater.
  • Rob Stark à xxx
  • Daeneris à Astapor pour acheter des soldats immaculés. Rejointe par Barristan Selmy.
  • Bran Stark est rejoint par Jojen et Meera Reed qui se chargent de sa protection.
  • Theon Greyjoy est torturé dans un château.
  • Jaime Lannister et Brienne sur la route de Port Réal capturés par les hommes de Bolton.
  • Robb Stark aux funérailles de son oncle.
  • Arya capturée par la fraternité sans bannières.
  • Les amours du roi Joffrey sont un peu pénible comme tout ce qui se passe à la cour sauf les relations entre Tyrion et son père.
  • Rob Stark semble perdre peu à peu du terrain face aux Lannister.
  • Le silure
  • Theon s'enfuit mais est rattrapé par un inconnu qui se fait passé pour son allié mais est en fait son geôlier.
  • Jaime Lannister se fait trancher la main.
  • Rébellion des gardes de nuit.
  • Daenerys achète son armée d’immaculés et la libère. Elle libère aussi Missandei qui devient sa conseillère.
  • Combat entre le limier et le champion de la fraternité Dondarrion.
  • Tywin décide de marier Tyrion à Sansa et Cersei à Loras Tyrell.
  • Robb Stark décapite le seigneur KarStark.
  • Jaime révèle les circonstances de la mort du roi fou, ce qui donne une autre lecture à la fois de Jaime Lannister mais aussi de Ned Stark.
  • Sam Tarly s'est enfuit avec Gilly et son enfant.
  • Jon Snow et les sauvageons escaladent le mur.
  • Theon toujours torturé par l'inconnu.
  • Mariage d'une des filles de lord Frey avec Lord Edmure, frère de lady Stark.
  • Melisandre achète Gendry, le bâtard de Robert Baratheon qui s'était enfuit de Port Réal avec Arya Stark, à la confrérie.
  • Theon émasculé par son geôlier.
  • Jaime Lannister relâché par Bolton mais revient pour libérer Brienne qui affronte un ours.
  • Daenerys arrive à Yunkai.
  • Mariage de Tyrion et Sansa.
  • Arya prisonnière du limier qui décide de l'emmener aux tours jumelles où se rend son frère Robb Stark pour le mariage de son oncle.
  • Daenerys s'attache les services des Puinés.
  • Sam Tarly tue un marcheur blanc avec une pointe d'obsidienne.
  • Sam et Gilly arrivent au mur.
  • Jon Snow s'enfuit et échappe aux sauvageons après avoir passé le mur, laissant Ygritte derrière lui.
  • Les noces pourpres : Robb Stark arrive aux tours jumelles pour le mariage d'Edmure et Roslin, l'une des fille de lord Frey. Mais Frey et Bolton trahissent les Stark et massacrent tout le monde, le roi Robb Stark, sa femme Talisa et sa mère Catelyn. Une des scènes les plus violentes et perturbante de la série.
  • Theon Greyjoy est en fait le prisonnier de Ramsay, le bâtard de Bolton. Les tortures qu'il subit sont proprement abominables.
  • Tywin Lannister a orchestré les noces pourpres et fait de Bolton le gouverneur du nord.
  • Brienne et Jamie Lannister arrivent à Port Réal.
  • Jon Snow rejoint Castle Black.
  • Daenerys libère Yunkai et devient la « mère » des anciens esclaves.

Saison 4

Le roi du nord a été vaincu, les Lannister règnent dorénavant sans partage sur les 7 royaumes.

  • Tywin Lannister fait forgé 2 épées d'acier Valérien à partir de celle du roi Robb Stark, l'une pour son fils Jaime, l'autre pour son petit-fils le roi Joffrey.
  • Oberyn Martel arrive à Port Réal pour le mariage du roi Joffrey. Il ne souhaite qu'une chose : venger la mort de sa soeur Elia en tuant la montagne, et celui qui a commandité l'assassinat : Tywin Lannister.
  • Daenerys arrive à Meereen.
  • Le limier emmène Arya Stark au Val où se trouve sa tente. En chemin, la jeune fille retrouve son épée « Aiguille ».
  • Bronn entraîne Jaime Lannister à combattre.
  • A Dragonstone, Melisandre fait crâmer des types comme d'hab.
  • Mariage en grand pompe du roi Joffrey Baratheon et de Margaery Tyrell, avec humiliation de Tyrion. Mais Joffrey meurt empoisonné, et c'est une des séquences les plus jouissives de la série marlgré l'atrocité de la mort !
  • Tyrion est accusé par Cersei de la mort de son fils Joffrey.
  • Sansa s'enfuit de Port Réal avec l'aide de little finger.
  • Daenerys aux portes de Meereen défie les nobles.
  • Prise de Meereen par Daenerys.
  • Jaime rend enfin visite à son frère Tyrion en prison.
  • Brienne et Podrick quitte Port Réal à la recherche de Sansa Stark. Jaime donne à Brienne son épée d'acier valérien.
  • Au-delà du mur, Bran est capturé par les mutins de la garde de nuit qui se sont installés dans le manoir de Craster.
  • Couronnement de Tommen Baratheon.
  • Sansa arrive au Val chez sa tante.
  • Jon Snow organise des représailles contre les mutins du manoir Craster pour les empêcher de révéler à Mance raider la faiblesse des troupes à chateau noir.
  • Brann évite de contacter son demi-frère : il doit retrouver la corneille à trois yeux.
  • Stannis à Braavos pour demander un prêt à la banque de fer.
  • Yara essaye de libérer son frère Théon Greyjoy mais celui-ci refuse de la suivre.
  • Procès de Tyrion Lannister. Cela tourne mal, Jaime négocie avec son père pour épargner son frère mais Tyrion ne supporte pas les mensonges proférés par son ex-amante Shae et demande la justice par combat singulier.
  • Jon Snow de retour à chateau Noir.
  • Brienne apprend qu'Arya Stark est toujours en vie

Saison 5

Saison 6

Saison 7

J'ai pris un abonnement OCS à 10 €/mois avec un mois gratuit pour pouvoir suivre cette saison. Malgré les râtés de la diffusion du premier épisode (serveurs web surchargés et inacessibles), la qualité de l'image est plutôt bonne, surtout compte tenu du faible débit à ma disposition. Comme la chaîne diffuse aussi Preacher, WestWorld et The Leftovers, j'estime que l'abonnement peut se justifier (même si cela reste cher).

Dragonstone

s07e01

« Dragonstone » (Ertacaltinoz)

Un épisode classique d'exposition pour mettre en place personnages et intrigues de la saison.

Stormborn

s07e02

« Stormborn » (Ertacaltinoz)

Toujours bien réalisé, filmé, interprété mais en à peine 2 épisodes une étrange impression se dégage : le récit va là où on l'attend, là où on souhaite qu'il aille. Les retrouvailles d'Arya avec son loup, l'alliance qui s'annonce entre Jon Snow et Daenerys, la confrontation entre les Greyjoy, etc. Petit bémol aussi sur la bataille navale finale qui est peu lisible mais là c'est peut-être aussi la qualité de l'image qui est en cause.

Queen's justice

s07e03

« The Queen's justice » (Ertacaltinoz)

Toujours aussi bien réalisé / joué mais toujours aussi prévisible alors que l'une des forces de la série était justement de nous emmener là où on ne s'y attendait pas. Nous avons donc ici :

  • Les retrouvailles entre Jon Snow et Tyrion Lannister (bien).
  • La rencontre entre Jon Snow et Daenerys (bien).
  • les Dorniens prisonniers et la vengeance de Cersei (bien mais prévisible)
  • La prise de Castle Roc (bien).
  • Les retrouvailles de Bran et Sansa (sans plus).
  • La chute de High Garden et la révélation sur le meurtre de Joeffrey (très bien).

J'avoue, j'attendais quelque chose de plus épique et tendu pour ce début de saison. Là les événements s'enchaînent de manière attendu les uns à la suite des autres et les personnages apprennent des faits que le spectateur connait déjà. C'est du très bon mais on aimerait être un petit peu surpris ou désarçonné, comme dans les saisons précédentes...

The Spoils of War

s07e04

« The spoils of war » (Ertacaltinoz)

Comme dans les épisodes précédent : c'est sublime mais on dirait que les créateurs sont en train de nous raconter l'histoire que l'on veut voir. Et là, en écrivant ses lignes, je me rend compte que je suis un goret à qui on a servi du caviar 4 fois par jour pendant des années et qui se plaint parce qu'il n'a plus que 3 rations quotidiennes...

Enough with the clever plans

Daenerys, s07e04
  • Arya à Winterfell, enfin. Ses retrouvailles avec Sansa sont parfaite : 2 soeurs qui se sont quitté en se querellant se retrouve sans trop savoir comment se comporter l'une avec l'autre.
  • Jon Snow et Daenerys semblent enfin trouver un terrain d'entente au fond d'une grotte… La remarque de Daenerys à Jon Snow fait écho à ce que Snow a dit à Mance Rayder quand il refusait de plier le genou devant Stannis Baratheon (s05e01).
  • La bataille entre l'armée des Lannister et les Dothraki est somptueuse, admirablement filmée avec de multiples points de vue (Jaime lannister, Tyrion Lannister, Daenerys / Drogon, Bronn). Le réalisateur l'utilise aussi lors de l'entrainement entre Arya et Brienne et c'est 'achement bien.
  • La scène où Bronn tente d'échapper à un Dothraki, filmé en plan séquence (?), rappelle furieusement la bataille des bâtards.
  • C'est si bien filmé et montré qu'à la fin, on ne sait plus vraiment de quel côté on se place. On veut la défaite des Lannister mais on est tout de même effrayé par la souffrance engendré par le dragon. Le personnage de Tyrion illustre parfaitement la situation.

Eastwatch

s07e05

« Eastwatch » (Ertacaltinoz)

Peut-être une première déception dans cette saison (mais tout est relatif) :

  • Jorah Mormont qui revient auprès de Daenerys en début d'épisode et qui repart aussi sec à la fin.
  • Gendry, le bâtard du roi Robert qui réapparait dans le récit un peu comme un cheveu sur la soupe et qui part à l'aventure avec les autres.
  • Les retrouvailles entre Tyrion et Jaime Lannister un peu escamotées.

On a aussi eu tout de même quelques petits trucs intéressants :

  • Les relations tendues entre Arya et Sansa.
  • Arya qui espionne Little finger dans ses manigances.
  • Jon Snow et le dragon Drogon.
  • La violence de Daenerys qui redevient un peu plus ambigüe.

Daenerys "Robespierre" Targaryen

Vogelsong, 14 août 2017

Beyond the wall

s07e06

« Beyond the wall » (Ertacaltinoz)

Bon là ça commence à faire un peu beaucoup : on était indulgent aux vues de la beauté des images et la qualité des interprétation mais là trop c'est trop !

  • Une géographie et une temporalité totelement absurdes. on dirait que les distances sont abolies : on va de Dragonstone à Winterfell et au-delà du mur en un clin d'oeil. A dos de dragon je veux bien mais en bateau ou à pieds ?!
  • Expédition au coeur du grand nord : la marche occupe une bonne première partie de l'épisode puis Gentry doit faire demi-tour et revient au mur en un clin d'oeil en cavalant ?!
  • Le héros qui est sauvé à la dernière minute plusieurs fois dans l'épisode.
  • Un peu trop de fan service, dans cet épisode et dans tout la saison en fait.
  • Et l'oncle Benjen qui sort de nulle part et y retourne dans la minute qui suit...

C'est sans doute dans cet épisode plus que tout autre qu'on voit à quel point l'histoire est artificiellement compressée pour tenir en une saison réduite, avec des incohérences géographiques / temporelles mais aussi avec trop d'ellipses. Tout et trop en trop peu de temps. Finalement assez mal écrire cette saison.

The dragon and the wolf

s07e07

« The dragon and the wolf » (Ertacaltinoz)

Comme pour les épisodes précédents, un peu près tout ce à quoi on s'attendait / tout ce qu'on espérait.

  • Les retrouvailles des frères Clegane et de Sandor Clegane avec Brienne.
  • La confrontation entre Tyrion et sa soeur, sans doute la meilleure partie de l'épisode.
  • Jamie qui, enfin, tient tête à Cersei (et c'est sans doute un des rares moment de toute la saison où on a vraiment eu peur qu'un des personnages principaux ne meurent — que Cersei ne donne finalement l'ordre à la montagne de tuer Jamie).
  • Jon Snow et Theon Greyjoy, et la rédemption un poil clichée de ce dernier.
  • Les amours entre Jon Snow et Daenerys, un peu convenus et un tantinet malsains (c'est son neveu après tout).
  • Les soeurs Stark qui s'occupent finalement de LittleFinger. La stratégie d'Arya — montrer à sa soeur qu'elle est dangereuse mais que jamais elle ne s'attaquerait à elle (scène de la dague tendue), les manipulations psychologiques de Beliche et la prise de conscience progressive de Sansa (slow learner), tout cela à été finalement plutôt bien mené durant la saison, même si encore une fois on se doutait du sort qui attendait LittleFinger dans ce dernier épisode.

Et, évidemment, le mur qui s'effondre sous le souffle (feu ?) du dragon mort de Daenerys...

Conclusion sur la saison

Un récit trop bousculé

A faire...

Attendu pour la saison 8

  • Les retrouvailles entre Jon Snow et Arya Stark.
  • La confrontation entre Jaime Lannister et Bran Stark.
  • Les retrouvailles entre Tyrion Lannister et Sansa Stark.

Prévisions pour la saison 8

  • Mort de Jorah Mormont.
  • Mort de Jaime Lannister protégeant Daenerys Targaryen (le régicide devient protecteur de la reine).
  • Retour de Daario Naharis dans les rangs ou à la tête de la compagnie dorée.

Saison 8

s08e01. Winterfell

Début de saison sans esbrouffes mais prenante. En fait, c'est trop court et trop long à la fois : trop court parce qu'on en aimerait plus, trop long parce que la saison n'a que six épisodes et que cette exposition de la situation en a déjà bouffé un. Fallait bien amener tout ce monde à Winterfell mais bon… Côté histoire, on a ce qui était attendu : les retrouvailles, les tensions, la révélation de la vrai filiation de Jon Snow. Et, en vrac :

  • L'arrivée de Jon Snow et Daenerys à Winterfell mime celle du roi Baratheon dans le premier épisode de la première saison.
  • La scène entre Sam et Daeneris (qui a crâmé le père et le frère) rappelle que cette dernière peut se montrer cruelle et intransigeante. C'est la meilleure scène de tout l'épisode.
  • Les retrouvailles entre Jon et Arya manquaient un peu de pathos (il n'y avait pas de musique).
  • La libération de Yara par Théon est un peu précipitée dans le genre "bon faut clore vite fait cet arc narratif pour se consacrer à l'essentiel".

Au final, moins bon que ce que j'espérais mais tout de même toujours aussi captivant, bien réalisé et bien interprété.

s08e02. Avant la bataille

Cet épisode est là pour une chose et une seule : finir l'exposition de la situation commencé avec l'épisode précédent, nous donner à voir l'ensemble des personnages comme un dernier salut avant la bataille. Et il y réussit plutôt très bien. Alors que j'ai trouvé l'exposition un peu longue lors du dernier épisode, je me rend compte qu'il y a eu presque deux ans entre cette saison et la précédente et qu'il fallait retisser des liens d'empathie avec les personnages pour que l'on puisse "savourer" ce qui arrive. Finalement ces deux épisodes étaient nécessaires, malgré les maladresses.

Des prédictions et des morts

On a ici un gros problème où l'histoire entre en conflit avec le format de la narration : on sait que les marcheurs blancs ne gagneront pas la bataille de Winterfell, simplement parce qu'il restera trois épisodes à la série et qu'on ne va pas les passer (1) avec le roi de la nuit qui descend à Port Réal et (2) l'affrontement avec la compagnie dorée (on s'en balec). Néanmoins, comme la production et les show-runners ont vendu l'épisode qui suit comme le summum non seulement de la saison mais de la série tout entière voir même de l'univers, il faut qu'il y ait quelque chose d'énormes soit, outre une bataille titanesque, des morts de personnages.

Ici, il faut distinguer les personnages centraux autour desquels l'histoire à toujours plus ou moins tourné depuis le début de la série et les personnages secondaires qui, s'ils sont pour la plupart adorés des fans, restent comme leur nom l'indique plus accessoires pour l'intrigue.

Personnages centraux
  • Daenerys Targaryen
  • Jon Snow
  • Sansa Stark
  • Aria Stark
  • Brann Stark
  • Tyrion Lannister
  • Jaime Lannister
  • Cersei Lannister
Personnages secondaires
  • Samwell Tarly
  • Jorah Mormont
  • Theon Greyjoy
  • Davos Mervault
  • Brienne de Torth
  • Sandor Clegane
  • Tormund
  • Gendry
  • Grey Worm
  • Missandei
  • Beric Dondarrion
  • Podrick Payne
  • Eddison Tollett
  • Lyanna Mormont

Parmi les personnages centraux, Daenerys Targarien et Jon Snow sont sans doute à mettre à part. Si les auteurs voulaient frapper un grand coup, l'un dés deux pourrait mourrir dans le prochain épisode. J'ai cru pendant longtemps que se serait le cas mais vu comment s'est terminé cet épisode 2, on part plutôt sur un conflit entre les deux amants après la bataille.

Sansa Stark et Tyrion Lannister sont sans doute saufs vu qu'ils seront loin de la bataille. Il serait trop facile de tuer Jaime que j'aimerai voir jouer un rôle majeur par la suite en se voyant obliger de tuer sa soeur, dans une espèce de symétrie avec son acte fondateur du meurtre du roi fou. Cela concluerait son histoire.

Reste donc Arya Stark, et j'ai peur que c'est ce qui arrivera alors que j'aimerai tant qu'elle survive, parce que j'aime le personnage et l'actrice mais aussi parce que j'aimerai qu'elle tienne une promesse faite au limier qui lui mourrait dans la bataille : elle s'occuperait alors de dessouder la montagne lors de l'attaque de Port Real.

Ensuite, comme il faut que cette bataille compte et qu'elle affecte et les spéctateurs et les survivants, il y aura des morts : Beric, Podrick, Edd, Tormund, Jorah, Grey Worm, Theon dans un acte de rédemption final, protégant Brann Stark, et sans doute Briennne dont l'arc narratif est terminé : on l'a découvert dans la saison 2 comme une jeune femme voulant servir le roi en tant que chevalier mais empéchée par la tradition ; Elle a obtenu ce qu'elle cherchait durant cet épisode...

Prédictions voulues ou préssenties… J'aimerai surtout que la série me surprenne de nouveau, comme elle l'a fait à de nombreuses reprises et comme ce n'est plus trop le cas depuis la saison 6.

s08e03. La bataille de Winterfell

Sentiments mitigés après le visionnage de l'épisode. Clairement pas le meileur de la série (ce qu'il aurait du être, voir le second en attendant l'affrontement avec Cersei).

Combat de dragons

Ce qui est râté

  • La plus grande partie de l'épisode est trop sombre(1) ; on n'y voit quasiment rien et de nombreuses scènes sont illisibles. Difficile de lire les expressions sur les visages même en poussant la luminosité de la télévision à fond. On est ainsi beaucoup moins impliqué que lors de la bataille des bâtards par exemple et, de fait, le déferlement des morts n'est presque jamais effrayant contrairement à ce qui se passe dans Hard Home.
  • La femme en rouge qui sort de nulle part, comme ça ?!
  • Les Dothrakis envoyés au casse-pipe et dont le sort est réglé en deux minutes ?! Sérieux ?!
  • La gestion des dragons est assez mauvaise. Ne parlons pas de Ghost, le loup de Jon Snow qu'on voit charger au début de l'épisode (fan service) et puis plus rien (est-il mort ?).
  • Comment Arya s'est frayé un chemin jusqu'au roi de la nuit ? On suppose qu'elle a revêtu le visage d'un mort mais son arrivée pour sauver l'affaire est un peu trop "hollywoodienne".
  • Les sauvetages de dernière minute de Jon et Daenerys. On avait déjà eu ce genre de facilité à la bataille des bâtards puis dans l'épisode Beyond the Wall ; ça commence à devenir lourd. GoT se distinguait des autres séries justement parce qu'elle évitait ces facilités : quand un personnage était dans une situation inextricable (Ned Stark, Rob Stark), ben il se faisait trucider ; aucun twist de dernière minute.
  • Aucune scène avec les capitaines du roi de la nuit, pas un seul affrontement. Dommage.
  • On attendait de nombreux morts (parmi les personnages principaux s'entend) pour que l'épisode est un impact et au final presque personne, en tout cas personne de central pour le récit : Edd, Beric, Theon Greyjoy, Lyanna et Jorah Mormont. Cet épisode n'a finalement aucune véritable conséquence sur l'histoire ni sur les personnages eux-mêmes. Bien-sûr, l'armée de Daenerys est décimée, bien-sûr elle a perdu Jorah mais quoi ? C'est juste ça la plus grande menace qui pèse sur les humains ? Une petite bataille dans un château du nord et c'est plié ? Après sept saisons de construction et d'attente ?!

Ce qui est réussi

  • La réalisation est proprement sompteuse (si on met de côté l'image trop sombre donc). On ne s'ennuie pas une seule seconde durant plus d'une heure ce qui n'était pas évident(2). On passe d'une scène à l'autre de manière fluide avec un montage plutôt réussit.
  • La rédemption de Théon, et même celle de Mélissandre. C'est une des forces de la série : nous avoir fait detester des personnages au point de souhaiter leur mort et pourtant de les aimer quand celle-ci arrive.
  • La fin de la maison Mormont avec la mort de la la jeune Lyanna qui tue le géant et celle de Jorah qui, comme on le préssentait, meurt en protégeant Daenerys.
  • Arya et Mélissandre et le rappel de leur rencontre dans l'épisode 6 de la saison 3. Si on suit la logique, Arya a tué le roi de la nuit (blue eyes) et elle devrait tuer Cersei (green eyes).
  • Arya qui tue le roi de la nuit avec la dague en acier valérien qui devait tuer Bran au début de la série. La boucle est bouclé. Un affontement entre le roi et Jon Snow aurait été trop évident, trop "hollywoodien" et contraire à tout ce qui s'est construit jusque-là : le roi de la nuit ne peut pas être vaincu en combat singulier. Il fallait de la ruse et quelque chose à laquelle il ne s'attend pas.
  • La bande son est excellente — comme d'habitude dirons-nous, mais là encore un peu plus.
Melissandre : What do we say to the god of death ?
Arya : Not today.

Jon Snow

Que dire de plus ?

  • C'est un bon épisode mais pas le plus grand épisode de la série ; Hard Home ou The battle of the bastards le dépasse sur le plan épique (plus lisibles et plus effrayants). Beaucoup d'autres épisodes le dépasse sur le plan émotionnel. La version blu-ray/dvd avec une meilleure qualité d'image pourrait lui rendre justice.
  • Il offre un fin frustrante à l'histoire des marcheurs blancs. C'est sous leur menace que Mance Rayder a unit les peuples libres pour passer au sud du Mur, que Jon Snow a finit le travail et a été tué par ses compagnons de la garde de nuit. Cela aurait mérité une conclusion plus longue, étalée sur deux épisodes par exemple. La fin de saison pourrait relativiser ce jugement.
  • Il manque la mort d'un personnage principal pour rendre cet épisode traumatisant et innoubliable. Pas une mort pour une mort mais quelque chose qui fasse dire que oui, cette menace présente depuis le premier épisode de la série a eut un coût et qu'elle change radicalement ce qui va se passer après.
  • les showrunners et réalisteurs de The Walking Dead devraient mater la scène de la bibliothèque pour (ré)apprendre comment faire peur avec des zombies.

On attendait un épisode d'anthologie, on a eut "simplement" un très bon épisode. reste qu'il faut sans doute attendre les deux épisodes suivants pour se faire une idée globale : le réalisteur Miguel Sapochnik avait envisagé les épisodes 3, 4 et 5 comme un triptyque…

Titre
Les notes de l'épisode 3 de la saison 8 de Game of Thrones
Auteurs
  • Clément GAVARD
  • Mathieu ROLLINGER
Éditeur
sofoot
Date

s08e04. Après les morts, avant les vivants

Épisode moyen et surtout très curieusement construit : on se traîne eu début puis on se précipite à la fin. En vrac :

  • Les festivités après la victoire : attendues, plutôt réussies mais parfois quelques longueurs.
  • Jamie qui couche avec Brienne, c'est gâché la relation entre les deux personnages, surtout avec ce qui se passe ensuite. Il ne s'agit pas d'idéaliser un amour platonique mais de sentir que malgré leur attirance mutuelle, évidente depuis leur rencontre lors de la deuxième saison, il ne peuve pas finir ensemble. Ensuite, Brienne qui supplie Jaimie de rester c'est absolument pathétique ! J'espère que ce n'est pas la dernière scène de ce personnage.
  • Arya qui refuse de devenir la Dame de Gendry : parfaitement raccord avec le personnage.
  • Mais putain pourquoi n'avons-nous pas eu plus la scène entre les Stark quand Bran révèle la véritable identité de Jon ?
  • Tout le monde se barre ou se quitte et Jon dégage le pauvre Ghost comme une merde. Si on ne revoit plus Tormund ou Sam, ce sera vraiment très très décevant !
  • Énième menace de Cersei envers Tyrion et énième reculade. Ça commence sérieusement à lasser.

Arrivée à ce stade, la dernière saison de GoT reste moyenne, en-deça de ce que j'espérais et c'est dommage.

s08e05. Attaque de Port Real

Ce qui est râté

  • Le rôle de Cersei, ici et durant toute la saison d'ailleurs : peu de présence, peu de choses à faire.
  • Jon Snow est spectateur depuis le début de la saison. Il n'a pas pesé dans la bataille de Winterfell et il est totalement dépassé ici.
  • Euron Greydjoy et son combat avec Jaime, totalement inutile et bâclé.
  • Le traitement de Jaime qui dit se foutre totalement de ce qui pourrait advenir des habitants de Port Réal alors qu'il tue le roi fou ou se rend à Winterfell justement pour protéger le royaume.
  • La mort de Varys : elle est logique, elle était prévisible depuis la saison dernière mais putain tout est trop précipité !

Ce qui est réussi

  • La réalisation absolument grandiose du début à la fin. tout est parfait, de l'attaque de Drogon à la fuite des gens dans les rues de Port Réal. Certains plans (la scène finale entre Arya et le cheval, le face à face des frères Clegane avant Drogon passant au-dessus d'eux) sont juste de pures beautés.
  • Les adieux entre Jaime et Tyrion magnifiques.
  • Le couple Arya / Limier. On aurait dû en avoir plus.
  • La fuite d'Arya et des habitants dans les rues de Port Real. Arya piétinée par la foule rappelle John Snow écrasé par ses camarades durant la bataille des bâtards.
  • La justesse des relations entre Varys et Tyrion, déjà dans l'épisode précédent.
  • L'affrontement entre les frères Clegane. Sans être transcendant, il y avait surtout le risque de le foirer dans les grandes largeurs.
  • La foirade de la compagnie dorée, plutôt marrant. La scène où le capitaine se retrouve face à la charge des immaculés rappelle celle où John Snow fait face à l'armée de Ramsey Bolton durant la bataille des bâtards. Avec une réaction radicalement différente :-).

Arya dans les décombre de Port Réal

Que dire d'autres ?

Découpage de la saison en épisode

On aurait dû avoir dix épisodes putain !
  • Le "pétage de plomb" de Daenerys ? Ce n'est pas un twist imprévisible comme beaucoup le disent : on voit ses envies de tout crâmé dés les saisons 4 et 5. Mais à chaque fois elle avait des gens pour la recadrer / guider / protéger ; jusqu'à ce qu'elle le fasse vraiment dans la baie des serfs et contre l'armée Lannister. Là, elle a perdu deux dragons et tous ses conseillers / amis : Jorah et Misandei morts, Varys qui trahit, Tyrion auquel elle ne peut plus faire confiance et John qui finit par la repousser. On peut comprendre qu'elle soit un peu sur les nerfs. Mais c'est surtout très mal amené et précipité.
  • Tout va beaucoup trop vite depuis le début : la bataille de Winterfell aurait dû occuper deux épisodes, ce qui s'est passé dans l'épisode 4 aussi ; ici nous aurions dû avoir trois épisodes au lieu d'un : un sur ce qui se passe à Dragonstone et l’exécution de Varys ; un sur le siège de Port Réal jusqu'aux cloches et enfin un dernier sur la destruction de la ville par Drogon. En tout sept épisodes au lieu de trois, permettant de laisser respirer les scènes, d'ajouter et développer ce qui manque, de retrouver l'épaisseur du récit perdu au profit du grand spectacle. Un saison entière classique de dix épisodes donc !

Le paradoxe de cette saison 8 est évident : elle contient les épisodes les plus spectaculaires de toute la série mais elle est aussi sans doute la plus mal écrite, principalement selon moi à cause de ce rush final qui dure depuis la saison précédente.

Que peut-on attendre du dernier épisode

Après le choc de cet épisode, il faut sans doute, espérons-le, retrouver un peu de joie même si on sait depuis un moment que la fin de GoT ce ne sera en aucun cas un happy-end. Alors en vrac et en sachant que cela à très peu de chance d'arriver :

  • Jon Snow retourne dans le nord vivre de l'autre côté du mur avec Tormund et Ghost :-D.
  • Arya Stark part à l'aventure vers l'ouest de Westeros rapport à ce qu'elle dit à un moment lors de la saison 4 ou 5. Ça donnerait par ailleurs une possible source de spin-off.
  • Tyrion Lannister remonte à Winterfell et retrouve Sansa.
  • Samwell Tarly écrit le récit de ce qui vient de se passer.
  • Et Daenerys ? je ne sais pas… Ou plutôt si, évidemment...

s08e06. Le trône de fer

  • Pas autant d'émotions que je ne l'aurais espéré. C'est triste.
  • Impossible pour Daenerys de finir autrement après ce qui s'est passé dans l'épisode précédent. Mais comme dit ci-dessus, sa mort m'a peu touché, surtout parce que c'était assez mal filmé.
  • Comment expliquer que les Immaculés et les Dothrakis aient laissé la vie sauve à Jon Snow après avoir appris la mort de leur reine ?
  • Quelqu'un qui ne veut pas du pouvoir devient roi.
  • Jon Snow au-delà du mur avec le peuple libre. J'avais annoncé cela comme une plaisanterie mais finalement ça le fait.
  • Arya Partant à la découverte de l'ouest de Westeros — là aussi annoncé :-) (spin-off en vu ?).
  • Sansa qui devient reine du Nord, assez logique.
  • Le ton lors du premier conseil sous le règne le Bran est déplacé et la "comédie" du moment tombe finalement à plat.

C'est un final qui reste cohérent : quelle autre fin pouvait-il y avoir après les épisodes 3 à 5 ? Le problème, je me répète, tient dans cette précipitation depuis la saison 7 qui a amené à bâclé le final. Cela aurait dû être les plus grands épisodes de toutes la série. Cela reste finalement très banal.

Conclusion sur la saison finale

Je n'aime pas cette dernière saison.

Mais je ne la déteste pas.

J'attendais mieux de GoT.

La qualité cinamétographique est là : des plans majesteux, une musique féérique, des décors et des constumes somptueux, des acteurs-trices au taquet… mais la narration est quasiment constamment foirée, brouillonne. Tout a été beaucoup trop précipité.

Il y a schématiquement deux types de récits : celui où l'histoire est guidé par les personnages et celui où les personnages sont dirigés par l'histoire(3). GoT était une série qui était mené par les personnages : leurs actions, leurs comportements faisaient avancer l'intrigue (ou la faisait stagner d'ailleurs). Depuis que Benioff et Weiss ont décidé d'arrêter, c'est l'inverse qui s'est produit : depuis la saison 7, les personnages ne semblent plus être que des pantins dont l'unique but est de faire arriver le récit là où il doit aller. L'exemple le plus douloureux dans cette saison est celui de Jon Snow : personnage centrale durant toute la série, il ne fait quasiment rien de toute la saison. Les auteurs avait besoin de lui au début, pour qu'il apprenne sa véritable identité, et à la fin, dans le dernier acte de l'histoire. Entre, rien, un zombie qui ne sait dire que she's my queen et I don't want it. Triste. Et on pourrait faire la même remarque pour Cersei.

Ailleurs sur le web

Titre
An Ending
Auteurs
  • George R.R. MARTIN
Éditeur
Not a Blog
Date
Titre
Daenerys Tells All!
Auteurs
  • Sarah LARSON
Éditeur
The New Yorker
Date

Il reste cependant qu’après huit saisons, Game of Thrones s’est définitivement installée au panthéon des plus grandes séries télévisuelles.

À elle seule, elle a fait naître une passion fervente et populaire telle que l’on en n’avait pas vu depuis le phénomène Harry Potter tout en permettant un gros coup de projecteur sur un genre trop méprisé : la fantasy.

Après cinq saisons extraordinaires et trois plus mitigées mais largement au-dessus du tout venant télévisuel grâce à sa réalisation somptueuse et ses acteurs impeccables, Game of Thrones ne peut pas se jeter à la poubelle pour une poignée d’épisodes faiblards sur le plan scénaristique.

Titre
Game of Thrones, Saison 8
Auteurs
  • Nicolas WINTER
Éditeur
Juste un mot
Date
Remarque
En total accord avec l'ensemble de l'article

The show did indeed take a turn for the worse, but the reasons for that downturn goes way deeper than the usual suspects that have been identified (new and inferior writers, shortened season, too many plot holes). It’s not that these are incorrect, but they’re just superficial shifts. In fact, the souring of Game of Thrones exposes a fundamental shortcoming of our storytelling culture in general: we don’t really know how to tell sociological stories.

At its best, GOT was a beast as rare as a friendly dragon in King’s Landing: it was sociological and institutional storytelling in a medium dominated by the psychological and the individual. This structural storytelling era of the show lasted through the seasons when it was based on the novels by George R. R. Martin, who seemed to specialize in having characters evolve in response to the broader institutional settings, incentives and norms that surround them.

After the show ran ahead of the novels, however, it was taken over by powerful Hollywood showrunners David Benioff and D. B. Weiss. Some fans and critics have been assuming that the duo changed the narrative to fit Hollywood tropes or to speed things up, but that’s unlikely. In fact, they probably stuck to the narrative points that were given to them, if only in outline form, by the original author. What they did is something different, but in many ways more fundamental: Benioff and Weiss steer the narrative lane away from the sociological and shifted to the psychological. That’s the main, and often only, way Hollywood and most television writers tell stories.

Titre
The Real Reason Fans Hate the Last Season of Game of Thrones
Auteurs
  • Zeynep TUFEKCI
Éditeur
blogs.scientificamerican.com
Date

Conclusion globale sur la série

On va attendre un peu, laisser retomber tout ça et se faire à l'idée que l'on aura plus de GoT l'année prochaine… Mais une des premières conséquences c'est que j'ai commencé à lire les romans et, contrairement à The Expanse, le fait de connaître l'histoire via la série télé ne me gâche pas le plaisir.