Essais

Station Métropolis direction Coruscant

Ville, science-fiction et sciences sociales

Image

Ressources

Résumé

Depuis la fameuse Metropolis de Fritz Lang jusqu'à la cité-planète de Coruscant dans Star Wars, en passant par les mégalopoles étouffantes de Soleil vert ou Blade Runner, les villes du futur, réelles ou imaginaires, semblent concentrer les maux : démesure et surpopulation, violence et oppression, pollution et ghettoïsation… La science-fiction aurait-elle peur des villes ? N'y aurait-il de salut que dans leur destruction ? Telles sont les interrogations soulevées par Alain Musset, géographe et directeur d'études à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales, qui nous livre ici un ouvrage référencé et engagé. Alors que les prévisions indiquent que deux personnes sur trois habiteront dans des centres urbains à l'horizon 2050, il devient crucial de déterminer comment mieux habiter et vivre ensemble. Or en la matière, la science-fiction sait nous indiquer le chemin pour ne pas faire des villes un enfer sur Terre…

Sommaire

  • Introduction : Science-fiction et urbanophobie
  • PREMIÈRE PARTIE : DE LA MÉGALOPOLE A LA MONSTRUOPOLE
    • Villes géantes
    • Villes verticales
    • Villes insoutenables
  • DEUXIÈME PARTIE : CASTES ET CLASSES DANS LA VILLE DE DEMAIN
    • Argent, gloire et pouvoir
    • Les damnés de la ville
    • La dialectique du haut et du bas
  • TROISIÈME PARTIE : GÉOGRAPHIES DE LA PEUR
    • Les bidonvilles du futur
    • Des villes criminogènes
    • Murs et ghettos
  • QUATRIÈME PARTIE : VILLES SOUS CONTROLE
    • L’ombre du mall
    • La ville du futur, entre totalitarisme et démocrature
    • Les nouveaux panoptiques
  • Conclusion : Utopie ou révolution ?