Partage des bédés et des livres sur le réseau local

Petit topo sur la configuration d'un NAS sur la raspi pour le partage de certaines ressources sur le réseau local.

Cela faisait des années que j'avais envire de le faire, depuis l'achat de la raspi en fait. Le but recherché : pouvoir accéder aux bédés et aux livres depuis n'importe quelle machine sur le réseau local : le pc, le portable et surtout depuis la tablette sans devoir la brancher pour y transférer ce que je veux lire. Gros problème cependant : Calibre, logiciel de gestion d'epubs, ne peut pas lire de fichiers à travers le réseau. Impossible donc d'installer la librairie sur la raspi. La solution qui s'est dessiné est donc la suivante :

  1. Utiliser la raspi comme un NAS : y brancher un disque externe portant les contenus et les exposer sur le réseau via NFS.
  2. Garder une copie des contenus sur pc et portable pour permettre le fonctionnement de Calibre et mettre en place un système de synchronisation de ces contenus.

Transformer la raspi en NAS est plutôt simple mais problème avec la tablette Android : impossible d'y faire un montage NFS. Obliger d'exposer le NAS sous forme de partage Samba.

Vient ensuite la question de la copie locale des données. J'utilise le logiciel Unison depuis des années pour synchroniser mon pc et mon portable. J'ai modifié cette synchro pour les bédés et les bouquins : une synchro non plus entre les deux machines mais avec la raspi. De nouveau un problème : Unison plantait à chaque fois. Je pensais que c'était à cause du volume de données mais c'est sans doute lié aux différences de version entre Fedora (2.40.128) et Raspian (2.40.102) — la même version de Unison doit être installée sur les deux machines à synchroniser. Conséquence : la synchronistation se fait maintenant entre la copie locale et un montage NFS des données de la raspi.

Voilà enfin une organisation à peu près convenable : les données sont correctement accessibles de partout et la duplication offre une sécurité en cas de corruption / perte de l'un des périphériques. Il ne reste plus qu'à écrire une tâche cron qui lance unison tous les jours pour synchronisation et se sera parfait. Ou alors je passe à système comme syncthing : j'ai fait un premier test entre mon pc et la raspi et ça c'est plutôt bien comporté. À voir.