Européennes 2019

Bannière

Je n'ai plus voté depuis les présidentielles de 2002. Le premier tour des présidentielles de 2002.

J'aurai très certainement dû aller vôté en 2017 même si je pense que cela n'aurait pas changer grand chose (il en aurait fallu 600 000 comme moi...).

Je me suis réinscrit sur les listes électorales cette année pour les européennes.

J'ai toujours voté pour une candidature, un programme. Quand rien ne me convenait, je m'abstenais. Avant d'abandonner définitivement en 2002 donc.

J'ai donc repris une carte d'électeur cette année. Je continuerai à voter pour mais, dorénavant, j'irai aussi voté contre !

Cinquième commentaire : Suis-je déçu que la FI (dont je ne fais pas parti, je le dis encore une fois, mais je soutiens le programme AEC… que soutien aussi la FI je sais. Donc je suis sympathisant par compatibilité programmatrice, ça se dit ? Bah… on va dire) Suis-je déçu donc, que la FI ne recueille que 1,5 millions de voix à peine ? Oui. Vais-je pour autant trouver le programme l’AEC, complètement nul, obsolète en regard de ce résultat aux Européennes ? Non. 55% des électeurs FI de 2017 ne sont pas allé voter (Ipsos) ? Dommage. 50% des sympathisants GJ sont restés chez eux ? Dommage. Ceux qui sont sortis ont voté à 40% pour RN : Dommage, dommage, dommage.

Titre
TOI AUSSI COMMENTE LES EUROPÉENNES ET DEVIENT UN ÉDITORIALISTE MÉDIA RESPECTÉ.
Auteurs
  • Bruno GACCIO
Éditeur
facebook
Date