Le prix des epubs, encore

J'ai l'impression de ressasser la même rengaine encore et encore depuis des années (en fait : c'est le cas). Quelques petites remarques rapides sur le prix des ebooks alors que je suis passé au tout numérique depuis presque deux ans maintenant.

C'est une lecture sur le blog Le culte d'Apophis que je suis via le Planet SF qui m'a de nouveau ramené sur le sujet. L'auteur (« Apophis ») y déplore à juste titre le prix de la version numérique du roman La porte de Cristal sortie en France en avril 2018. Je me suis alors amusé à comparer ce prix à celui de deux de mes récentes lectures achetés au format numérique, Hôtel Olympia de la grande Elizabeth Vonarburg et Céres et Vesta du non moins grand Greg Egan :

Prix de quelques ouvrages achetés lors de leur sortie.
Ouvrage Éditeur prix papier prix ebook rapport
La porte de Cristal J'ai Lu 23.00 € 16.00 € ~ 70%
Hotel Olympia A Lire 17.95 $ 10.90 $ ~ 60%
Cérés et Vesta Le Bélial 8.90 € 3.99 € ~ 45%

Les prix pratiqués par J'ai Lu pour les versions numériques sont assez effrayants, et le blogueur d'évoquer une limite tarifaire de 60% du prix du livre papier au-dessus de laquelle il se refuse d'acheter. Les deux éditeurs chez qui j'ai acheté les bouquins, Le Bélial et A lire pratiquent eux des tarifs plutôt intéressants. En lisant « Ebook ou papier : quelle différence de prix ? » qui recense un grand nombre de comparaisons des prix papier / numérique, on se rend compte que très peu de maisons d'édition passent sous cette barre symbolique des 60%. Et qu'on ne vienne pas dire que cela correspond à la rémunération de la création. La répartition des couts dans le prix d'un livre papier serait globalement la suivante :

PRIX DU LIVRE, MODE D'EMPLOI (Ministère de la culture)
Acteurs Hypothèse basse Hypothèse haute
Auteur 8 % 12 %
Fabrication 15 % 19 %
Éditeur 11 % 20 %
Diffuseur 6 % 10 %
Distributeur 11 % 14 %
Libraire 25 % 38 %
  • Auteur : 10%
  • Éditeur : 15.5%
  • Fabrication : 17%
  • Diffuseur : 8%
  • Distributeur : 12.5%
  • Libraire : 31.5%
  • TVA : 5.5%
Répartition du prix d'un livre papier.

Avec la version numérique, la plus grande partie du coût pour les postes de fabrication, de diffusion, de distribution et de libraire disparait, soit près de 70% du prix final. Cette barre de 60% du prix papier n'est donc pas délirante ; elle est même très gentille.

Je reste par ailleurs toujours sidéré par le fait que la création (les auteurs et, dans une moindre mesure, le travail d'édition) n'obtient qu'une si petite part du gâteau. Bref, la plupart des maisons d'édition françaises ont toujours une politique tarifaire écœurante pour les versions numériques des publications. Apophis a acheté le roman de N.K. Jemisin en version originale, trois fois moins chère que la version française — je mettrais ma main au feu que la différence de prix n'a pas pour but de rémunérer la traductrice de l'œuvre !

Information: Ce billet m'a donné l'occasion d'écrire un petit script js pour créer des diagrammes circulaires. Depuis le temps que je voulais mettre les mains dans le canvas.