Donner aux logiciels libres

J'ai passé la première moitié des années 2000 à m'investir en temps dans les logiciels libres, notamment à travers l'association Framasoft. Après une période « d'éloignement » (dans le don, pas dans l'usage), le moment semble propice pour passer à un autre type d'investissement, financier celui-là. La question est alors : à qui donner ?

La réponse la plus logique serait de considérer soutenir les projets que j'utilise le plus. Mais est-ce vraiment un critère judicieux ? Le logiciel libre que j'utilise le plus est sans doute le système d'exploitation de mes machines (pc de boulot, pc + portable persos) : Fedora. Mais Fedora est sponsorisé par Red Hat; pas certain que le projet est vraiment besoin de sous (l'association borsalinux, qui s'occupe du site de la communauté francophone, peut elle avoir besoin de dons).

Viendrait ensuite Gnome comme logiciel libre le plus utilisé. Et là aussi , en dehors du fait que les principaux devs sont employés de Red Hat, la fondation vient de recevoir un don d'un million de dollars ce qui lui permet de voir venir.

Candidat suivant : sans doute Firefox. Là, le problème est autre : le projet accepte les dons mais comment faire alors que l'association était assise sur une manne financière qui semble avoir été dilapidée à droite et à gauche pour de la merde du genre locaux luxueux à Paris, le rachat de Pocket, le virage de Brendan Eich, etc. Firefox reste un des projets libres les utiles qui existe mais les choix politiques de ces dernières années laissent à désirer.

Je pourrais continuer la liste longtemps : Zim, Thunderbird, Gimp, Blender, Calibre, Kodi, … Cela fait maintenant 15 ans que je n'utilise plus que des logiciels libres. Va bien falloir trouver un critère quelconque...