Tout ce que je sais viens de...

Je crois n'avoir jamais acheté un bouquin consacré à l'informatique. Tout ce que je sais sur l'utilisation des systèmes d'exploitation et la programmation me vient principalement du web, ma formation ayant eu presque essentiellement pour but de formaliser / valider ce savoir pas un document officiel. Pour le reste, mes connaissances sont issues d'un acquis plus classique : l'éducation nationale et les bouquins.

Pourquoi cette étrange dichotomie ? Je vois deux causes principales, sur la forme et sur le fond. D'abord, je ne connais aucune source sur la toile dans le domaine des sciences (biologie, astronomie) qui permette d'acquérir un savoir comparable à celui acquis en programmation. On peut se tenir au courant de la recherche ou de certaines avancées et découvertes (les 5% en astronomie ou en paléontologie par exemple), accéder à de l'information généraliste destinée au grand public, presque essentiellement en anglais, mais rien de suffisamment riche et pointu.

Par ailleurs, il est toujours plus simple / agréable de lire sur papier que sur écran. Je peux facilement ingurgiter plusieurs dizaines de pages (dans les 50 000 signes) et prendre des notes en même temps. Par contre, difficile de me concentrer sur un article web qui dépasse les 20 000 signes. Les liseuses et les tablettes, permettant une plus grande liberté de mouvements, changeront-elles les choses ?

De fait, si j'avais 20 ans aujourd'hui et que mon support de prédilection soit le numérique plutôt que l'imprimé, pourrais-je acquérir via le web le même niveau de connaissances en assyriologie que j'ai pu obtenir il y a une quinzaine d'années à travers les livres ? La réponse est clairement non.

Dernière remarque : mes connaissances en informatique furent principalement acquises grâce à des professionnels qui ont partagé librement leur savoir via des blogs, des sites communautaires, des ouvrages en ligne. Il n'y a pas vraiment de diffusion du savoir comparable dans d'autres domaines, mêmes si de grandes institutions comme la NASA ou l'ESA publient en ligne depuis plusieurs années déjà.