Prix du livre éléctronique

Je viens de découvrir que la plupart des ouvrages d'Élisabeth Vonarburg étaient maintenant disponibles chez son éditeur, Alire, au format numérique. L'occasion d'illustrer concrêtement la politique du prix des ebooks qui se met en place un peu partout.

Comparaison du prix des romans d'Élisabeth Vonarburg.
Romans ebook Achat Prix actuels
Les Rêves de la Mer 6.98 € 85.50 FF (13 €) 8.45 €
Le Jeu de la Perfection 6.98 € 67 FF (10.20 €) 8.45 €
Mon frère l'ombre 6.98 € 67 FF (10.20 €) 8.45 €
L'Autre Rivage 7.99 € 73 FF (11.12 €) 9.40 €
La Mer allée avec le soleil 7.99 € 73 FF (11.12 €) 9.40 €
Le Silence de la Cité 6.49 € 61 FF (9.30 €) 7.51 €
Chroniques du Pays des Mères 8.99 € 48 FF (7.32 €) 9.40 €
La Maison au bord de la mer 6.49 € 61 FF (9.30 €) 7.51 €
Le Jeu des coquilles de nautilus 6.98 € 9.69 € 8.45 €

Le prix des ebooks a été relevé sur le site librairiedialogues ; le prix d'achat représente la somme déboursée lorsque j'ai acquis ces ouvrages, à la fin des années 90 pour les sommes en francs et au début des années 2000 pour les sommes en euros ; le prix actuel a été relevé sur les sites d'Amazon et de la Fnac.

Jean Petitgrew, président et éditeur des éditions Alire, a précisé dans une note la politique de sa maison concernant les ouvrages numérisés. D'abord un prix inférieur de 35 à 40% par rapport au prix papier ; bien. Si la réduction est de cet ordre si on compare au prix d'achat (dans les 30%), ce n'est pas du tout le cas par rapport aux prix actuels : elle est plutôt de l'ordre de 15%. Le cas de Chroniques du pays des mères est par ailleurs intéressant : l'ebook est 22% plus cher que ma version papier achetée en 1996 et même pas 5% moins cher que le prix papier actuel ! Faut dire que mon exemplaire a été publié au livre de poche (les ouvrage des éditions Alire sont aussi au format poche), et il est maintenant vendu d'occasion à partir de 10 € sur Amazon !

Autre annonce : des fichier sans drm (comme pour les éditions du Bélial). Ben c'est la moindre des choses ! C'est un comportement qui devrait être la norme et non pas un argument permettant d'établir une relation de confiance et de respect entre lecteur et éditeur.

Qu'on me comprenne bien : il ne s'agit pas ici de stigmatiser la maison d'édition Alire qui fait par ailleurs un travail remarquable. J'aimerai juste qu'on m'explique comment les éditeurs justifient le prix exhorbitant d'un ebook quand on le compare à celui d'un format poche.

Enfin, pour ceux qui voudrait savoir ce que devrait permettre un livre numérique idéal (et la liseuse qui va avec), Karl Dubost en fait une liste parfaite. J'ai malheureusement peur que la plupart de ces souhaits ne restent que cela.

Et pour aller plus loin dans l'enfumage qui s'annonce question prix, un texte de François Bon : « Prix unique du livre numérique : on s'en fout complètement ».