Installation de Ubuntu sur un nouveau PC

Je travaille depuis près d'un an et demi avec un portable mais, pour le soulager un peu, j'ai décidé d'acquérir un PC de bureau. Après l'achat, vient l'heure d'installer un système d'exploitation Linux, et le processus s'est révélé un peu plus complexe que d'habitude...

L'ordinateur, un Packard Bell, est fournit avec un système d'exploitation Windows Vista que je n'ai jamais eu l'occasion d'utiliser jusque-là. Vraiment déroutant et - au final - assez agaçant ; mais on doit certainement s'y faire à la longue. Seule petite satisfaction : Firefox est installé par défaut.

Comme je souhaite garder Windows pour faire des tests de développement web sous IE7 (l'implémentation sous Linux via Wine n'est pas encore au point), je nettoie le PC en désinstallant quelques applications inutiles (évaluation de MS Office, Works, etc.) en prévision d'une partition du disque dur. Sans mentir, en à peine 1/4 d'heure d'utilisation de la machine, et sans faire grand chose, je réussis à planter l'explorateur de fichiers, ce qui m'a obligé à redémarrer le système.

Bref, après nettoyage, je reboote le PC avec un CD contenant l'éditeur de partitions GParted afin de préparer l'installation de Linux (une Ubuntu 8.04) :

  • une partition Windows réduite au maximum : 20 Go ;
  • une partition ext3 pour la racine du système (/) : 10 Go ;
  • une zone d'échange swap : 2 Go ;
  • le reste du disque pour le dossier de travail (/home) : ~ 200 Go.

A noter que l'on peut très bien se passer de cette manipulation : le processus d'installation de toute distribution Linux intègre une étape de partition.

A la fin de la partition, alors que GParted demande l'éjection du CD pour redémarrer la machine, impossible d'ouvrir le lecteur de DVD. Me voilà obliger de rebooter avec le CD encore en place, d'entrer dans le bios pour changer l'ordre de boot de la machine (le disque dur d'abord), de lancer Windows, d'extraire le cd, de rebooter et, de nouveau, d'entrer dans le bios pour replacer le lecteur DVD en première place de boot.

Finalement, je peux commencer l'installation d'Ubuntu mais pas de la manière habituelle. Il semble en effet qu'il soit plus « difficile » de mettre en place un système de dual-boot avec Vista, ou plutôt avec des ordinateurs tatoués. L'astuce pour contourner le problème consiste à laisser en place la zone d'amorçage originale :

  • installer Ubuntu en précisant, lors de l'ultime étape, que l'on place le chargeur d'amorçage de la distribution (Grub) sur la partition de la racine du système.
  • d'utiliser un petit utilitaire Windows, EasyBCD, afin que la zone d'amorçage originale permette de booter sous Linux.

Ouf. Dans tout ça, vous remarquerez que le moins compliqué a été l'installation de la distribution Linux proprement dite.

Prochain épisode : monter une nouvelle partition ext3 avec les droits utilisateur.

Plus d'informations :

Titre
Comment installer Ubuntu sans modifier la routine d'amorçage de son ordinateur avec Windows Vista ?
Editeur
Ubuntu-fr
Date