Portugal : oui à l'interruption volontaire de grossesse

Les électeurs portugais se sont prononcés aujourd'hui en faveur d'une légalisation de l'interruption volontaire de grossesse. Si le référendum n'a pas bougé les foules (43% de participation), le premier ministre socialiste et l'opposition de centre-droit s'étaient prononcés pour une modification de la loi si la victoire du oui était nette (58% des suffrages).

La question posée était la suivante : Concorda com a despenalização da interrupção voluntária da gravidez, se realizada, por opção da mulher, nas primeiras 10 semanas, em estabelecimento de saúde legalmente autorizado ? (« Etes-vous pour la dépénalisation de l'interruption volontaire de grossesse si elle est réalisée, à la demande de la femme, dans les dix premières semaines de grossesse et dans un établissement de santé légalement autorisé ? »).