Discovery en orbite

Après 2 reports, la navette Discovery s'est finalement arrachée à l'attraction terrestre ce 04 juillet 2006.

Décollage de la navette

Décollage de la navette Discovery ce 04 juillet 2006. Crédit photo : NASA.

Il y a une vingtaine d'années, à une époque où nous avions un décollage de la navette presque tous les mois, le barnum de la NASA n'aurait pas attiré l'attention outre mesure. Mais l'accident de Challenger en 1986 est passé par là. Et, après une décennie de vaches maigres, alors qu'on croyait l'exploration humaine de l'espace remise sur de bons rails, l'explosion de Columbia en janvier 2003 rappela de nouveau qu'envoyer des hommes en orbite n'avait rien d'anecdotique.

Depuis, les lancements de la navette tiennent plus de la roulette russe que de l'ingénierie aéronautique. Ce vol n'est que le deuxième depuis la catastrophe de 2003 : le premier, en juillet 2005, n'avait pas totalement rassuré ; celui-ci non plus puisque là encore, des débris se sont détachés du réservoir central lors du décollage (débris à l'origine du drame de Columbia). Les 7 astronautes formant l'équipage poursuivront néanmoins leur mission, avec un rendez-vous avec la station spatiale Internationale prévue demain.

Reste que personne n'est totalement rassuré sur la pérennité du programme navette spatiale, qui semble finalement montrer ses limites à la fois techniques et pratiques depuis plusieurs années. Et il y en a encore pour espérer une exploration humaine de Mars dans un proche avenir...