Mac versus PC post-mortem selon Neil Gaiman

L'écrivain et scénariste Neil Gaiman a posté aujourd'hui sur son blog une bien curieuse métaphore informatique. Il explique d'abord pourquoi il continue à utiliser Wordperfect plutôt qu'un autre traitement de texte pour écrire, puis il s'engage à petits pas dans l'éternel dilemne "Mac ou PC", sans trancher pour l'un ou l'autre, et termine sur ces mots:

When I tell Mac people this, they smile their secret smile. They know that after we die, we go to a special place, and that those who used Macs will be raised on high, where they can sip their cappucinos and look down and see the virus-infected writhings and screamings of those who used PCs, as the damned Windows users are forever bombarded with boiling projectile vomit from the thousand-foot high screaming thing that used to be Bill Gates.

Neil Gaiman, Happy Valentine's Day. Except in India, of course....

Soit, en traduction rapide :

Quand je raconte cela aux utilisateurs de Mac, ils sourient d'un sourire entendu. Ils savent que quand nous mourront, nous allons dans un lieu spécial, et que ceux qui utilisèrent des Macs de leur vivant seront accueillit dans les cieux, où ils pourront siroter leur cappucino en regardant vers le bas les écrits et les cris infectés de virus de ceux qui utilisèrent des PC, car les damnés de Windows seront pour toujours bombardé de projectiles bouillants vomit par une créature hurlante d'une centaine de pied de hauteur qui fut autrefois Bill Gates.

Tux et le Diable BSD Et les utilisateurs de Linux, que deviendront-ils une fois que leur noyau aura recompilé pour la dernière fois ? Seront-ils torturés par le démon BSD dans les flammes de l'enfer ?! Bien cruelle destinée climatique pour un pingouin… En tout cas, vous savez ce qu'il vous reste à faire si vous ne voulez pas que Bill Gates vous vomisse dessus pour l'eternité ! :-)