Traduction d'Orwell

Les écrits d’Orwell entrent en 2020 dans le domaine public [1-Traduire-de-mal-en-pis#pnote-915939-1)]. Gallimard a anticipé la date à partir de laquelle, en tant qu’éditeur, il perdait l’exclusivité sur son best-seller. Il tente d’imposer une nouvelle traduction avant que d’autres paraissent. Et comme il se doit dans le monde feutré des lettres françaises, cette réalité bassement matérielle est masquée sous une exigence littéraire. Ce qu’explique, sur commande, la nouvelle traductrice Josée Kamoun : « Il est d’ailleurs très sain, vital même, de pouvoir entendre résonner cette œuvre fondamentale de plusieurs manières [2-Traduire-de-mal-en-pis#pnote-915939-2)]. » Il faudrait lui demander pourquoi Gallimard n’a pas soutenu plus tôt cette exigence saine et même vitale de résonance plurielle en permettant la circulation d’autres traductions ?

Titre
Malheureux comme Orwell en France (1) Traduire de mal en pis
Auteurs
  • AGONE
Éditeur
Editions Agone
Date