Dégel du permafrost

Le permafrost, soit le nom donné aux sols gelés des régions arctiques, est parfois appelé "bombe à retardement". En dégelant, il libère de grandes quantités de carbone et de méthane. Des gaz qui auraient un effet dévastateur sur la planète, alerte Dorota Retelska, docteure en biologie.

Titre
Réchauffement climatique et dégel du permafrost : la plus grave menace de l'humanité
Auteurs
  • Dorota RETELSKA
Éditeur
L'Obs Plus
Date