L'inversion de la hiérarchie des normes

Quand Cisco fera le boulot des départements réseaux et télécom avec la thune, les moyens et l'accompagnement qui auraient dû leur revenir de droit, quand Elsevier fera le boulot des bibliothèques avec la thune, les moyens et l'accompagnement qui auraient dû leur revenir de droit, quand Microsoft fera le boulot des formateurs au numérique avec la thune, les moyens et l'accompagnement qui auraient dû leur revenir de droit, quand Amazon fera le boulot des éditeurs de manuels scolaires avec la thune, les moyens et l'accompagnement qui auraient dû leur revenir de droit, on se retournera, on regardera les dernières fumerolles s'échappant de ce qui fut un temps l'enseignement public de la maternelle à l'université et on organisera des colloques pour pleurer avec les familles des défunts ou aller pisser sur la tombe de Jean Zay. Et Myriam, Najat, Valérie, Manuel, François, Nicolas et leurs copains ils rigoleront tranquillou en touchant les dividendes de leur impéritie pondérés à l'aune de leur soumission. On aura achevé de flinguer le droit à un service public de la formation mais on aura en contrepartie largement financé (sur fonds publics) Cisco, Amazon, Microsoft et Elsevier qui, c'est vrai, en avaient grandement besoin.

Titre
Et si on inversait (aussi) la hiérarchie des normes dans l'enseignement supérieur ?
Auteurs
  • Olivier ERTZSCHEID
Éditeur
Affordance
Date