La haine de la démocratie

Comme Roosevelt se déclarait fier en 1936 d'être devenu objet de haine de l'oligarchie capitaliste qu'il avait décidé de défier carrément, Tsipras peut s'enorgueillir des tombereaux d'injures que lui réserve une oligarchie d'un autre type, le ramassis des supplétifs d'une époque finissante, et qui connaitront le même destin qu'elle, la honte de l'histoire.

Titre
L'euro, ou la haine de la démocratie
Auteurs
  • Frédéric LORDON
Éditeur
La pompe à phynance
Date