Loi sur le renseignement : note de l'INRIA

  • L’anonymisation est un problème de recherche largement ouvert et il n’existe pas aujourd’hui de technique d’anonymisation sûre. (...)
  • Les méthodes proposées d’observation des connexions numériques ou des contenus sont facilement contournables même sans connaissance technique informatique élaborée ;
  • Le paradoxe statistique des « faux-positifs » doit être parfaitement compris lors du traitement automatique d’information (...)
  • L’accessibilité des données et méta-données nécessaires au croisement d’informations issues de bases de données est fortement limitée, car elles sont le plus souvent localisées dans des centres de traitements très majoritairement situés hors du territoire français.
Titre
La note de l'INRIA contre la loi sur le renseignement
Auteurs
Huet SILVESTRE
Editeur
{sciences}²
Date