Lien du 23 septembre 2010 à 20:00

Quand Mme Marland-Militello affirme "Dans un Etat de droit, il est également normal que la propriété intellectuelle soit protégée, y compris sur Internet." elle se trompe. Ça, c'est dans un état de droite, dans une société qui considère que la culture est une marchandise, et que s'y appliquent les rudes lois de la propriété intellectuelle, du commerce débridé, et de la finance salvatrice. L'État de droit, n'en déplaise à Mme Marland-Militello, ce n'est pas cela. L'État de droit, c'est le fait qu'on ne peut être condamné qu'en fonction d'une loi, votée par un législateur indépendant de l'exécutif, par un juge indépendant, après un procès équitable, où on a pu être confronté à son accusateur, et en fonction de preuves vérifiables. L'État de droit, c'est le fait que le droit s'applique, à la place du caprice du Prince.

Titre
Nous… Grossiers… On aura tout lu !
Auteurs
  • Benjamin BAYART
Éditeur
Le blog de FDN
Date