links (1/224) Flux

On se lève et on se barre !

Bannière

La différence ne se situe pas entre les hommes et les femmes, mais entre dominés et dominants, entre ceux qui entendent confisquer la narration et imposer leurs décisions et ceux qui vont se lever et se casser en gueulant. C’est la seule réponse possible à vos politiques. Quand ça ne va pas, quand ça va trop loin ; on se lève on se casse et on gueule et on vous insulte et même si on est ceux d’en bas, même si on le prend pleine face votre pouvoir de merde, on vous méprise on vous dégueule. Nous n’avons aucun respect pour votre mascarade de respectabilité. Votre monde est dégueulasse. Votre amour du plus fort est morbide. Votre puissance est une puissance sinistre. Vous êtes une bande d’imbéciles funestes. Le monde que vous avez créé pour régner dessus comme des minables est irrespirable. On se lève et on se casse. C’est terminé. On se lève. On se casse. On gueule. On vous emmerde.

Titre
Césars - « Désormais on se lève et on se barre »
Auteurs
  • Virginie DESPENTES
Éditeur
Libération
Date
Titre
Séparer Polanski de l’artiste?
Auteurs
  • André GUNTHERT
Éditeur
L'image sociale
Date

Chute de météorite à Abu Hureyra

At Abu Hureyra (AH), Syria, the 12,800-year-old Younger Dryas boundary layer (YDB) contains peak abundances in meltglass, nanodiamonds, microspherules, and charcoal. AH meltglass comprises 1.6 wt.% of bulk sediment, and crossed polarizers indicate that the meltglass is isotropic. High YDB concentrations of iridium, platinum, nickel, and cobalt suggest mixing of melted local sediment with small quantities of meteoritic material. Approximately 40% of AH glass display carbon-infused, siliceous plant imprints that laboratory experiments show formed at a minimum of 1200°–1300 °C; however, reflectance-inferred temperatures for the encapsulated carbon were lower by up to 1000 °C. Alternately, melted grains of quartz, chromferide, and magnetite in AH glass suggest exposure to minimum temperatures of 1720 °C ranging to >2200 °C. This argues against formation of AH meltglass in thatched hut fires at 1100°–1200 °C, and low values of remanent magnetism indicate the meltglass was not created by lightning. Low meltglass water content (0.02–0.05% H2O) is consistent with a formation process similar to that of tektites and inconsistent with volcanism and anthropogenesis. The wide range of evidence supports the hypothesis that a cosmic event occurred at Abu Hureyra ~12,800 years ago, coeval with impacts that deposited high-temperature meltglass, melted microspherules, and/or platinum at other YDB sites on four continents.

Titre
Evidence of Cosmic Impact at Abu Hureyra, Syria at the Younger Dryas Onset (~12.8 ka): High-temperature melting at >2200 °C.
Auteurs
  • MOORE
  • KENNETT
  • NAPIER
Éditeur
Scientific Reports
Date
doi
doi:10.1038/s41598-020-60867-w

Hominidés super archaîques

Une nouvelle étude a été réalisée sur de l’ADN d’hominidés anciens comparé avec de l’ADN contemporain. Cette étude génétique a été menée par Alan Rogers, professeur d'anthropologie à l'Université de l'Utah. L'article a été publié le 20 février 2020 dans la revue Science Advances.

Titre
Denisova, Néandertal et les super-archaïques- Hominidés
Auteurs
  • C.R.
Éditeur
hominides.com
Date