Tyrant

Publication

Couverture

Achat
Prix
2.95 $ x 4
Lu

Edition

Editeur
Spider Baby
Période
Langue
Anglais
Format
Pages
32
ISBN

Les numéros

#1

Tyrant #1, 1994-09.

#2

Tyrant #2, 1994-11.

#3

Tyrant #3, 1995-02.

#4

Tyrant #4, 1996-12.

Un comic book préhistorique

Planche de Tyrant

Tyrant 1, septembre 1994, p.21. Steve Bissette. © Spider Baby.

Steve Bissette est surtout connu par les lecteurs de comic-book pour sa contribution à l'un des classiques du médium du début des années 80, Saga of Swamp Thing, en collaboration avec Alan Moore (scénario) et John Totleben (encrage)(1). Il s'occupa ensuite de bien d'autres choses, notamment de l'anthologie d'horreur Taboo qui vit s'épanouir une autre oeuvre de Moore, From Hell.

Et puis il auto-publia entre 1994 et 1996 un petit comic book très personnel : Tyrant. Petit par sa diffusion mais certainement pas par sa qualité : témoignage ultime des talents de graphiste de Bissette, Tyrant est aussi une merveilleuse aventure éditoriale qui offre un parfait exemple - avant l'heure - de la manière dont une vision artistique peut sublimer et enrichir un savoir scientifique(2).

Tyrant n'est pas un récit fantastique basée sur une pirouette science-fictionnelle qui ferait revenir à notre époque des créatures disparues ou une énième version du monde perdu d'Arthur Conan Doyle. Steve Bissette nous propose un véritable voyage dans le temps, sans artifices narratifs, à la découverte d'un monde qui n'existe plus que sous formes de fossiles.

Pertinence scientifique

La série débute avec le vol majestueux d'un Ptérodactyle en quête de sa pitance. Puis on croise au fil des épisodes Oviraptors, Triceratops, Hadrosaures, toute une partie de la ménagerie qui dominait les terres du Crétacé supérieur (96-65 MA). On s'attachera plus particulièrement à la destinée d'un représentant de l'une de ces espèces disparues: un Tyrannosaurus rex.

Bissette n'a pas seulement lancé Tyrant pour le plaisir de dessiner des animaux préhistoriques : il souhaitait aussi raconter une histoire cohérente et scientifiquement crédible. Il a ainsi évité une erreur très souvent commise dans ce genre de fictions : faire cohabiter des espèces qui ne se sont jamais côtoyées. Les Dinosauriens ont dominés les écosystèmes terrestres pendant près de 200 MA, un laps de temps suffisamment long pour voir prospérer - et disparaître - un nombre impressionnant d'espèces différentes. En choisissant d'écrire une histoire autour d'un Tyrannosaurus, Bissette s'est donc fixé un cadre chronologique et écologique, le Crétacé supérieur, qu'il a ensuite scrupuleusement respecté.

Le courrier des lecteurs et les textes qui complètent chaque fascicule permettaient de discuter de la validité de certaines représentations. Bissette ira jusqu'à fournir ses références bibliographiques et demandera aux lecteurs la même rigueur quand il s'agira de formuler des critiques. Le résultat de cette rigueur, c'est par exemple l'extraordinaire séquence du 3e épisode où l'on assiste étape par étape au développement d'un foetus de Tyrannosaurus.

Tyrant est donc un régal pour les amateurs de paléontologie, dans les limites de ce qui était connu au début des années 90 et des impératifs éditoriaux bien sur(3). Mais que mon enthousiasme pour le volet scientifique du comic book ne vous induise pas en erreur, car le plaisir de lecture vient tout autant du graphisme et de l'histoire. L'artiste avertit d'ailleurs le lecteur dés le premier numéro:

No matter how much science i apply, Tyrant will never be a scientific text. Tyrant is, after all, a fantasy.

Steve Bissette, Tyrant 1, septembre 1994, p.25.

Dans la tête d'un « lézard » sur deux pattes

Steve Bissette est ici au sommet de son art. Sa maîtrise du noir & blanc est magistrale. On pourrait tiquer sur quelques libertés de cadrage qui n'améliorent pas toujours la composition et l'équilibre des planches, mais ce ne sont que des broutilles. La précision, la force et l'énergie du trait apportent un souffle et un réalisme rares. La forêt tropicale qui recouvre ce qui deviendra l'Alberta canadien grouille sous nos yeux d'une vie foisonnante : les insectes pullulent, les petits mammifères se terrent pour se protéger des prédateurs, la moiteur de l'atmosphère sature chaque case d'une brume pesante… Le coup de pinceau charbonneux de Bissette donne vie à cet écosystème bien mieux que ne pourrait le faire n'importe quel effet numérique.

Côté scénario, la dérive que l'on pouvait craindre - une trop grande anthropomorphisation des comportements - est très intelligemment évitée. Le récit reste focalisé sur l'activité première de tout être vivant (qui est aussi / encore celle de notre espèce), la survie, et sur les deux comportements qui en découlent : la reproduction et l'alimentation. Il rend avec finesse des sentiments primaires sans être primitifs, la fugacité d'un souvenir et du temps qui s'écoule, car la mémoire, la notion de passé, de présent et de futur reste l'apanage d'une poignée d'espèces vivantes, dont la notre.

Tyrant s'apparenterait donc plus à un documentaire animalier qu'à des fictions du type Jurassic Park. Mais le récit naturaliste est aussi émaillé de petites digressions narratives et l'on suit par exemple avec amusement les déboires d'un Oviraptor en quête de nourriture tenu en échec tour à tour par une tortue ou un bébé T-rex.

Alors qu'on aurait pu craindre que le texte n'alourdissent les belles fresques de Bissette, il n'en est finalement rien : il rend le récit dès plus agréable à lire et l'artiste reprend encore une fois le pas sur le vulgarisateur scientifique. Tyrant n'est absolument pas un précis d'anatomie dinosaurienne ou d'étude comportementale mais bien une fiction basée sur des faits crédibles. En cela, on pourrait aussi le rapprocher d'un courant particulier de la science-fiction : la hard-science.

Quelque soit le niveau où l'on se place, texte, image, récit, justesse scientifique, Tyrant est donc une réussite remarquable qui n'aurait d'ailleurs cessé de s'améliorer au fil des épisodes vu le parti pris de son auteur. Ce qui laisse d'autant plus de regrets de le voir ainsi s'arrêter en cours de route.

On attend toujours la suite

Le comic book devait raconter la vie d'un Tyrannosaure de sa naissance à sa mort et être publié pendant près d'une décade. Au final, Steve Bissette ne mènera jamais son projet à terme faute de moyens, et l'on aura à peine le temps d'assister à la venue au monde du "héros" de cette saga. Difficile de faire son trou en s'auto-publiant sur le marché de la bande dessinée américaine. Seule une poignée d'artistes, tel Dave Sim avec son Cerebus, ont réussit.

Le dernier numéro de Tyrant (#4) a été publié au cours de l'hiver 1996 et Bissette poursuivit son travail pendant quelques mois encore. En 1999, il envisageait même de publier ce matériel avant fin 2001, mais depuis cette date, plus aucune nouvelle, et pour cause : l'auteur a définitivement abandonné le comic book.

Fatigué par les dérives mercantiles dans lesquelles le médium s'est engagé au cours des années 90(4), il en a conclut qu'il n'y avait plus vraiment sa place, ou que la bande dessinée qu'il souhaitait développer ne pouvait s'y épanouir.

Une grande perte pour les lecteurs. Enfin, Bissette l'avoue lui-même : s'il revenait un jour taquiner le comic book, il relancerait immédiatement Tyrant(5). Alors ne désespérons pas...

Il n'est sans doute plus très facile aujourd'hui de se procurer les 4 numéros de Tyrant. j'avais eu un peu de chance en 1998, alors tentez la vôtre dans les différentes boutiques spécialisées de France et de Navarre. Au pire des cas, vous pouvez toujours commander le Tyrant paleo-pack sur le site de l'auteur(6).

Outre le blog de Steve Bissette, Myrant, voici quelques liens pour avoir de plus amples informations sur l'auteur :

Titre
Not only comics. An interview with Steve Bissette
Auteurs
  • SMOKYMAN
Éditeur
Ultrazine
Date
Remarque
Une très longue interview accordée à un fanzine italien où Bissette revient sur ses activités post-comic book, l'histoire récente du médium, sa passion pour le genre de l'horreur, ses projets dans le monde de la vidéo, etc.
Titre
Steve Bissette, interview
Auteurs
  • K. THOMPSON
Éditeur
The comics journal, no 185
Date
Remarque
Quelques extraits d'une interview où Bissette parle de ses projets de l'époque : Tyrant et 1963.
Titre
« Steve R. Bissette's The Paleo Path : The History of Dino-Comics »
Auteurs
  • Steve BISSETTE
  • M. RYAN
Éditeur
Paleoblog
Date
Remarque
Reprise en ligne de la longue introduction écrite par Steve Bissette pour l'ouvrage Paleo de Jim Lawson, ou l'auteur de Tyrant résume l'histoire de la représentation des Dinosaures dans les comic books : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9.