Lire The Walking Dead

J'ai repris la lecture de la bande-dessinée The Walking Dead au début de l'hiver 2015-2016. Quelques remarques sur le sujet...

J'avais arrêté la lecture au volume 9 parce que la bédé ne m'avais pas vraiment convaincu et que 15 euros par bouquin, ça commençait à faire un peu cher. Je l'ai reprise en décembre 2015 et au cours des 2 premiers mois de 2016, d'abord via une édition compendium puis au format numérique. La lecture a été plus plaisante mais je n'arrive pas totalement à distinguer entre ce qui tient de l'amélioration de la bédé elle-même de ce qui est purement psychologique (pour faire simple : ça me coûte moins d'argent donc je suis moins exigeant).

Kirkman s'est amélioré : il sait maintenant se taire et même s'il a encore trop tendance à blablater, les plages de silence sont souvent utilisées à bon escient. Adlard lui aussi s'est un peu amélioré avec l'apparition d'une composition de page de tant à autre mais c'est surtout avec l'arrivée de Gaudiano à l'encrage que le dessin devient plus imposant et agréable. Je reste cependant toujours un peu déçu. J'ai ingurgité 16 volumes (96 épisodes) très (trop) rapidement ; trop peu d'images me restent en mémoire alors que j'ai toujours des souvenirs précis de planches de Watchmen, Dark Knight's return ou de The Killing Joke, lus il y plus de 10 ans.

Bref, si j'ai préféré les derniers volumes de la série aux premiers, rien d'innoubliable. Je me suis cependant retrouver dans une position inédite à la reprise de la saison 6 mi-février : je savais maintenant de manière précise ce qui est censé se passer dans les prochains épisodes et les prochaines saisons. Jusque là, la série télé avait toujours été « en avance » par rapport à ma lecture de la bédé. Et j'avoue que cela a commencé à gacher un peu le plaisir.