Fedora 20 alpha

J'ai migré sur la fedora 20 alpha ce week-end pour pouvoir tester sans attendre Gnome 3.10. Je n'aurais peut-être pas dû...

J'ai utilisé pour la première fois FedUp, à la fois pour l'essayer mais aussi parce que ma tentative d'installation via un Live usb a foiré, la faute comme toujours à ce foutu installeur Anaconda nouvelle génération qui est, c'est officiel maintenant, une vraie daube ! La mise à jour à pris un peu plus de 2 heures (j'ai une connection de merde) mais elle s'est très bien passé. Cela a pris beaucoup plus de temps qu'une installation complète par image iso mais cela m'a au moins évité de devoir réinstaller tout un tas de logiciels.

Je n'ai pas grand chose à dire sur la Fedora elle-même : c'est une alpha, le kernel est compilé avec des options pour tracer plus facilement les bugs éventuels, ce qui a donc un impact sur les performances ; mais pour le moment aucun plantage n'est à signaler. Par contre, il y a beaucoup de choses à dire sur Gnome 3.10, et ça risque d'être chaud...

J'avais déjà utilisé la bête il y a quelques jours et l'expérience était plutôt positive ; c'était cependant un test succinct dans une machine virtuelle. Là, installé sur ma machine principale pour une utilisation quotidienne, c'est un autre son de cloche… Liste un peu en vrac (et un peu énervé) :

Attention: J'utilise souvent dans ce qui suit des termes virulents et grossiers ; ceuses qui en seraient choqués m'en voit désolé mais cela fait maintenant 2 ans que tout les 6 mois c'est la même chose avec Gnome 3 : 1 pas en avant, 2 pas en arrière. J'en ai juste un peu ras le cul ; on commence à atteindre les bornes des limites !

Bugs graphiques
  • Taille réduite des onglets non actifs dans les notebooks GTK ce qui mange un peu les icônes d'illustration.
  • Inconsistance entre les applications qui ont adopté la GtkHeaderBar (fusion de la barre de titre et de la barre d'outils) et les autres.
Bugs fonctionnels
  • Le plugin console de Gedit ne fonctionne plus mais le bug semble être corrigé dans les sources.
  • Le renommage d'un fichier dans Nautilus est problématique : le nom disparaît complétement.
Les putain de suppressions de fonctionnalités
  • Plus d'icônes dans les menus.
  • Plus de possibilité d'avoir un bouton de réduction de la fenêtre pour les applications qui ont adopté la GtkHeaderBar. Toujours la même problématique du paradigme des analphabètes qui considèrent qu'une tâche équivaut à une seule application - alors demerde-toi pour t'y retrouver sur ton bureau quand tu as 4 ou 5 fenêtres ouvertes en même temps.
  • Disparition de l'icône de gestion de la connection au réseau filaire. On pense sans doute que c'est inutile dans ce monde d'ÜberConnectés où il faut toujours avoir sa machine reliée au net. Un ticket a été ouvert ; la seule réponse pour le moment est la fameuse this is by design qui me donne des envies de meurtres (ce n'est pas la première fois qu'elle est utilisée - et ils se demandent ensuite pourquoi tant de monde à les nerfs).
  • Et encore des putains de changement dans les API de gnome-shell qui font sauter les extensions ! Faut bien comprendre qu'il n'y a pas vraiment d'« API publique » (ou de documentation claire) qui permettrait de manière simple et efficace d'ajouter des fonctionnalités via les extensions ; il faut aller se connecter à la barbare à des propriétés « internes » (ce qui est faisable en javascript vu qu'il n'y a pas vraiment de notion de visibilité des membres d'un objet), d'où les problèmes à chaque fois que les gars décident de changer leur architecture(1).

Ca, pour faire des applications qui ne servent à rien (Documents) ou en réécrire d'autres pour remplacer ce qui existe déjà et a fait ses preuves (Music), ils sont très forts chez Gnome. Le nouveau dogme : faire des applications qui chargent tout ce qui bouge n'importe comment pour faire plus hype. Exemple : la nouvelle application Photos qui affiche les images présentes dans le répertoire dédié, apparemment par ordre de création (quoique je n'en soit pas sûr), en se foutant royalement des répertoires et sous-répetoires créés pour organiser les dites images ! Accéder, organiser et partager vos photos avec GNOME qu'ils disent dans leur descriptif. Question organisation, ils n'ont pas pensé que, je vais dire un truc dingue, il y a des gens qui savent utiliser un système de fichiers et organiser leurs photos avec des répertoires et sous-répertoires.

Honnêtement, je commence sérieusement à saturer ! Cela va bientôt faire 10 ans que j'utilise l'environnement de bureau Gnome et jamais je ne me suis retrouvé dans la situation engendrée par Gnome 3 : à chaque nouvelle version, on nous retire une fonctionnalité ou une possibilité de personnalisation de l'environnement de travail. J'ai critiqué assez vertement Ubuntu lors de l'adoption d'Unity, qui fût l'une des raisons qui m'ont poussé à abandonner cette distribution. Je n'ai pas franchement changé d'avis mais il est à noter que son système d'indicateurs d'applications est beaucoup, beaucoup mieux pensé que ce que fait Gnome-shell.

J'ai lâché Ubuntu il y a un an et demi parce que les choix technologiques ne me convenaient plus. Je me suis accroché à Gnome 3 parce que je pensais que, même s'il s'agissait d'une regression par rapport à Gnome 2, ça finirait par revenir à un moment ou à un autre. Ce n'est apparemment pas le cas...

Temps d'abandonner aussi Gnome au profit de Xfce ?

F20 Alpha release announcement. fedoraproject.org,

Common F20 bugs. fedoraproject.org,

Présentation de GNOME 3.10. gnome.org,