Les bleues ratent leur demi

Les française ont perdu leur demi face à une équipe du Japon très largement à leur portée et qu'elles avaient battu lors des matchs de préparation. Une toile de la gardienne, un penalty râté d'Elise Busaglia, voilà sans doute ce que l'on retiendra ; mais on pourra aussi dire :

  • Que Sandrine Soubeyrand et Gaetane Thienney avaient oublié leurs jambes au vestiaire ;
  • Que je ne me suis aperçu de la présence de Luisa Necib sur le terrain qu'à partir de la 60e minute ;
  • Qu'on a vu des débordements et/ou des centres de nos ailières Bombastor et Franco qu'à partir de cette même 60e minute ;
  • Que Delie et Thomis n'ont jamais pesé sur la défense niponne ;
  • Que nos centrales Renard et Georges n'ont pas su / pu imposer leur physique devant les petites japonaises.
  • Et puis pourquoi Camille Abily sur le banc ? Pourquoi ?

Bref, grosse, grosse déception, parce que la finale leur tendait les bras.

Reste la médaille de bronze à aller chercher ; qu'il faut aller chercher !