Euro 2012

Quelques notes sur l'Euro 2012, qui n'a pas franchement passionné, du moins jusqu'à maintenant.

Logo de l'Euro 2012

  • Le Portugal en demi, comme d'hab :-D. Si Nanni et Ronaldo nous refons le match contre la Hollande, face à des espagnols moins forts que prévu, ça peu rigoler !
  • Les bleus : 1 victoire, 1 nul et 2 défaites ; Pour le reste… Comparons avec les grecs qui, devant la défaite annoncée face aux allemands, se sont tout de même dépouillés comme des chiens tandis que nombre de « nos bleus » ont eut l'air de jouer le quart-de-final comme une rencontre amicale. Et les mecs sont heureux (c'est surtout ça le pire) !
  • Alors, le petit Nasri est pas content quand la presse française met en doute ces prestations en équipe de France et, après un but qu'il doit plus à la chance qu'à autre chose (la balle passe entre les jambes du défenseur), il intime l'ordre à tous ces malotrus de fermer la bouche ; il finit l'Euro par 2 apparitions calamiteuses, du niveau de celles ayant entrainées les critiques sus-citées. Là encore, comparons ; avec Critiano Ronaldo, qui se fait dépouiller la tête par la presse portugaise après 2 premiers matchs râtés mais qui finit par taper la Hollande et les Tchèques presqu'à lui tout seul.
  • Je n'ai pas aimé Ribery depuis la coupe du monde 2010, à la fois pour son comportement et pour ses prestations en bleu mais là, faut avouer qu'il a été un des rares à se bouger le cul. Autre satisfaction (mais ce n'est pas une surprise) : Hugo Lloris ; certains pleurnichaient sur le fait que Laurent Blanc l'avait désigné capitaine « par défaut » ; n'empêche, c'est bien le seul qui a maintenue un niveau de jeu de classe internationale sur les 4 matchs du tournoi.
  • L'Allemagne, toujours un jeu aussi plaisant à regarder. La différence d'avec la coupe du monde 2010 et l'Euro 2008 ? Là, on a bien l'impression qu'elle peut enfin remporter une grande compétition.
  • Putain de quart entre l'Angleterre et l'Italie ; Buffon et surtout Pirlo ont été grandioses !
  • Alors maintenant, ils mettent de la pub entre les hymnes et le coup d'envoi… Vraiment crevards jusqu'au bout !
  • Il faudrait une loi obligeant les diffuseurs à proposer les commentaires des matchs sur un canal audio séparé pour que l'on puisse les supprimer (et éviter ainsi d'avoir à engager un mafieu ouzbek spécialiste du pétage de genoux à coup de batte de baseball) !
Demi-finales
  • Portugal / Espagne
  • Allemagne / Italie
Finale espérée
Portugal / Allemagne
29 juin
  • Bon ben l'Allemagne est passée totalement à côté de sa demi-finale.
  • Ronaldo s'est pris pour Johnny Wilkinson en tapant des pénalités au lieu de tirer des coup-francs.
  • Encore un très grand match de l'Italie.
03 juillet
  • L'Espagne, encore...
  • Soyons honnêtes, les ibériques ont montré du très beau jeu dans cette finale, plus que durant tous les autres matchs de l'Euro.
  • Au bout d'un moment, alors que l'Italie n'était menée « que » 2 à 0, Buffon avait l'air de se foutre royalement du match en cours ; il balancait la balle à ses défenseurs, du genre « tiens, démerde-toi avec ça ! ».