Sur le prix des ebooks

Quelques remarques sur ma position concernant les ebooks et leur prix, alors que l'un des plus grand éditeur du monde vient d'annoncer qu'il diffuserait dorénavant des fichiers numériques sans DRM.

Certains commençent à sentir le vent tourné et, pour éviter une situation comparable à celle de l'industrie musicale, ils se voient dans l'obligation d'écouter ceux qui les font vivre (incroyable non ?!), à savoir les auteurs et les lecteurs !

Bien. Reste tout de même le prix exhorbitant des ebooks, qui sont presque toujours plus chères qu'un format poche ; et c'est semble-t-il voulu. Alors, je me suis déjà fait avoir il y a vingt ans lors du passage du vinyl au CD, il est hors de question de revrivre la même chose avec les bouquins.

Je ne suis pas un défenseur du « piratage » dans le sens où je considère que tout travail mérite rémunaration, que l'on soit écrivain, musicien, cinéaste ou boulanger et que, in fine, la diffusion massive de fichiers numériques pirates pénalisent aussi les créateurs. Par contre, les politiques tarifaires menées ainsi que les diverses contorsions techniques visant à limiter l'usage d'un fichier numérique (DRM, formats propriétaires, etc.) sont de mon point de vue inacceptables !

Conclusion : je n'aurais aucun remord à me procurer la version numérique piratée d'ouvrages que j'ai déjà acheté !

DOCTOROW, Cory. Tor Books goes completely DRM-free. BoingBoing, . Traduction française.

HAZARD OWEN, Laura. “Why I break DRM on e-books”: A publishing exec speaks out. paidContent, . Traduction française.