JsValidator utilise maintenant SpiderMonkey

J'ai consacré quelques heures ces derniers jours à chercher une technique permettant de constuire un outline de code pour les fichiers javascript ouverts dans Gedit. J'en ai profité pour revenir sur un autre projet, JsValidator, afin d'implémenter une nouvelle fonctionnalité : la possibilité d'utiliser le moteur javascript SpiderMonkey.

Jusqu'à présent, le plugin utilisait le moteur Rhino, écrit en java. Bien que SpiderMonkey soit plus performant, il n'était pas évident de l'utiliser pour lancer JSLint. Et puis je suis tombé sur un petit tuto qui explique comment contourner la difficulté.

JSValidator peut donc maintenant s'appyuer sur les deux moteurs javascript pour lancer la validation de fichiers dans Gedit. Si les deux moteurs sont présents, SpiderMonkey sera privilégié.

Pour ce qui est de l'outline, j'y reviendrai dans quelques jours.

projet.gedit-jsvalidator