Changements techniques du site

La nouvelle architecture du site a nécessité de nombreuses adaptations techniques, notamment pour la mise en cache des pages.

Elles sont dorénavant toutes générées par une seule fonction (ou plutôt une classe), donc de la même manière. Cela facilite la gestion des dites pages mais leur mise en cache grâce à jpcache ne convenait dés lors plus ; il aurait fallu l'adapter pour qu'elle ne s'active pas pour les pages d'erreurs ou les pages générées par xmlhttprequest et, au contraire, qu'elle tienne compte des variables POST sur certaines pages. Donc, tant qu'à bidouiller une série de fonctions, autant créer soi-même une classe pour le cache. Cette personnalisation offre quelques avantages même si, encore une fois, tout cela entraîne une série de tâches de maintenance un peu lourdes.

Mais c'était devenu absolument nécessaire depuis que je n'utilise plus de système d'indexation des informations pour pouvoir y accéder plus vite, notamment dans le cas de la recherche de mot-clés. En local, certaines de ces recherches prenaient plus de 5 secondes. Ma machine a beau être faiblarde côté ressources, cela n'explique pas cette lenteur.

Les autres adaptations techniques concernent plutôt la présentation des documents :

  1. Légères modifications des CSS.

  2. Ajout d'une fonction javascript qui permet aux utilisateurs d'Internet Explorer d'avoir le menu de navigation déroulant.

  3. Ajout d'une fonctionnalité dans NavTab pour afficher au chargement un onglet au choix plutôt que le premier. Il suffit de charger la page en plaçant dans l'url l'ancre de l'onglet souhaité, soit http://www.omacronides.com/#t-art pour montrer la liste des articles sur la page d'accueil par exemple.

  4. Réécriture importante de l'autocomplétion, principalement pour n'effectuer la première requête qu'après la troisième lettre tapée dans le champ de recherche et pour ne l'activer que lorsque le champ de recherche à le focus.

  5. Corriger les bugs d'affichage : nombreux sous Internet Explorer, celui touchant les balises legend sous Opera est plus problématique.

Nota : je garde pour le moment le système de cache désactivé pour évaluer les temps de chargement des pages sur le serveur en ligne.