News comic book

Quelques brèves en vrac dans le monde du comic book.

Dernier ouvrage de Mark Schultz

Enfin un nouvel ouvrage de Mark Schultz, publié chez Flesk Publications, avec en plus une interview du maître. Il ne s'agit que de réimpressions pour la majeure partie du livre.

Par contre, on attend toujours le quinzième épisode de la série Xenozoic Tales (aussi connue sous le nom de Cadillacs and Dinosaurs) : l'épisode précédent était paru en octobre… 1996. Comme pour le Tyrant de Bissette, il semble que des impératifs économiques aient eu raison des aventures d'Hannah Dundee et de Jack Tenrec. Schultz affirme que 4 histoires sont déjà programmées, mais qu'il n'envisage pas de les coucher sur papier dans un avenir proche. Dommage...

Le blog de Steve Bissette

Steve Bissette, le génial auteur de Tyrant, vient d'ouvrir un blog, Myrant. Pas encore eu le temps de le lire, mais cela devrait valoir le détour. A suivre...

John Byrne et Wikipédia

John Byrne, mega-star du comic book des années 80, n'est pas content de l'article que lui consacre l'encyclopédie libre Wikipedia, truffé selon lui de rumeurs et de contre-vérités.

Je me suis déjà longuement exprimé sur Wikipedia, ici et sur le forum de Framasoft ; je ne reviendrais donc pas dans le détail sur les problèmes que me pose l'édition ouverte d'un document et la validité de l'information ainsi diffusée. Cette « affaire » n'est qu'une énième illustration de la chose. John Byrne occupe une place particulière dans le Fandom du comic book : on le hait ou on le vénère, c'est selon. Comment dés lors construire un article dans le cadre de Wikipédia quand la majorité des contributeurs (fans ou détracteurs de Byrne) n'ont que peu de notions sur l'histoire du comic book, sont incapables de construire un texte impartial, si ce n'est en se contentant de faire un listing refgraphique (ce qu'est devenu l'article suite à la réaction épidermique de Byrne) ?!

Jimbo Wales, Le fondateur de Wikipédia, s'est invité au débat (suite aux protestations de Byrne) et à rappeler quelques principes de base au bon fonctionnement du projet :

I think we can safely say " It is a shame if the article has to be much shorter because we had to delete a bunch of unsourced rumor and recollections from the past, but we have an intellectual obligation to get it right, and this is more important than having a nice looking but sloppy article ". - Jimbo Wales 14:16, 17 September 2005 (UTC)

Jimbo Wales, « John Byrne : A clarification », Wikipedia, 17 septembre 2005.

(20 septembre 2005) : l'opinion exprimé ici est une position de principe. Comme la page wikipédia consacré à Byrne a été réduite à sa plus simple expression suite aux protestations de l'auteur, je n'ai pas eu l'opportunité de vérifier que les écrits des différents rédacteurs étaient aussi diffamatoires que Byrne le laissait entendre. Connaissant un peu le personnage par ses interviews et ses propos, il y avait sans doute un brin d'exagération de sa part et de celle de ses fans ; en jetant un bref coup d'oeil à une ancienne version du texte, le ton semble bien globalement agressif, mais sans que cela soit rédhibitoire. Qu'on ne prenne donc pas ce qui précède comme une énième critique de Wikipédia : je reste convaincu du bien-fondé du projet. Il faudrait juste réfléchir à des améliorations des méthodes d'édition qui puissent éviter à l'avenir ce type de réaction.