Un exemple de dérive des tags Technorati

Il y a deux semaines, j'émettais quelques critiques à l'encontre d'une mode qui se répand sur le web comme une traînée de poudre : les tag.de services comme Del.icio.us. Pour résumer ma position : ce système permet de partager une classification de contenu sur le web entre tous à travers l'utilisation de mêmes mots-clés associés. Mais, aussi séduisante soit-elle, cette mise en commun (1) ne préjuge en rien de l'importance relative des tag.et (2) place sur le même plan des contenus pertinents et d'autres qui le sont moins.

Ne voulant pas rester sur une opposition de principe, j'ai tout de même voulu mettre à l'épreuve mes réticences. Je me suis donc rendu ce dimanche 12 juin 2005 à 18 h 20 (heure de Paris) sur le site de Technorati. J'ai effectué une recherche sur un mot-clé dont l'utilisation me parait pertinente dans le domaine des sciences, et plus particulièrement dans celui des sciences de la vie : « évolution ».

Le terme pouvant servir de marqueur pour tout autre chose que de la science, je ne m'attendais pas à trouver uniquement des contenus consacrés à la paléontologie ou au darwinisme. Néanmoins, je craignais insidieusement le type de résultat qui m'est apparu : les trois premiers liens proposés aux internautes provenaient du blog de William A. Dembski, Uncommon Descent.

La personne de Dembski est secondaire ; c'est surtout les idées qu'il défend qui sont ici en cause. Dembski est un adepte du « design intelligent » ou Intelligent Design (ID). Ce courant de pensée, qui se drape sous le vernis d'une terminologie technique, n'est en fait rien de plus qu'une version modernisée de glo.créationnisme. Nous avons donc, listés en première ligne d'un tag qui a du sens dans une classification de documents scientifiques, des notions purement « anti-scientifiques » !

Cette petite expérience n'a bien sur pas valeur de preuve, juste d'illustration des biais qui peuvent apparaître dans le mode de classification mené par des services comme Technorati. Elle est d'autant plus parlante si on la compare par exemple à la première page de recherche du terme « evolution » sur Google, avec 6 liens vers de véritables ressources scientifiques (et aucun pointant vers des documents « suspects »).

Je le répète: si la recherche d'information sur le web devient de plus en plus critique, la pertinence des ressources pour un sujet donné l'est tout autant. Il ne s'agit pas d'un problème spécifique à Del.icio.us ou à Technorati, mais l'illusion d'une auto-régulation / organisation / hiérarchisation de ces sources par l'utilisation anarchique de tag.peut être dangereuse.

Sur William A. Dembski :

Titre
William A. Dembski: man of God
Auteurs
  • Paul MYERS
Editeur
Pharyngula
Date

Sur les tag :

title
L'anarchie des mots-clés
Auteur
Rui NIBAU
Editeur
Omacronides
date