Merdiasse médiatique n° 5203

Les Echos censurent jusqu’à mon port de cravate parce que, soi-disant, je passerai « le plus clair de mon temps à dénigrer ce journal ». Bon, d’abord, j’ai vraiment plein d’autres choses à faire dans la vie qu’injurier la gazette de Bernard Arnault. Mais est-il si insultant de la considérer comme un quotidien patronal ?

Titre
Ruffin censuré aux Echos (Bernard Arnault)
Editeur
francoisruffin.fr
Date