Surveillance de masse

Bien avant les révélations d'Edward Snowden, la France avait mis en place un dispositif de surveillance automatisé de son réseau internet via l'installation de sondes sur l'ensemble du réseau ADSL. Ce programme, baptisé « IOL » pour Interceptions obligatoires légales, permettait de collecter « en temps réel » les métadonnées, pratique non autorisée à l'époque.

Titre
Comment les services de renseignement ont mis en place une surveillance générale du Net dès 2009
Auteurs
  • Jérôme HOURDEAUX
Editeur
Mediapart
Date