Le mouvement du logiciel libre

Le mouvement du logiciel libre vise une finalité sociale plus que technique. Cela le distingue de son double, le mouvement open source, qui défend également l’ouverture du code informatique, mais pour d’autres raisons : produire des logiciels plus performants et créer des modèles d’entreprise innovants. Stallman estime, lui, que la « libération » des technologies a pour but d’étendre le champ des libertés individuelles et collectives. Comme le souligne le développeur Benjamin Mako Hill, il « se contrefiche du logiciel libre ; c’est la liberté des utilisateurs de logiciels qui lui importe ». Son pari est que, en libérant les logiciels, on libère ceux qui s’en servent.

Titre
L’étrange destin du logiciel libre
Auteurs
  • Sébastien BROCA
Editeur
Le monde Diplomatique
Date