Crétinisme médiatiquo-politique

Comme le déplorait l’historien néerlandais Johan Huizinga : « Même dans l’univers du grand sérieux, les faux joueurs, les hypocrites et les imposteurs ont toujours eu plus de chance que les briseurs de jeu : les apostats, les hérétiques, les réformateurs et ceux qui sont prisonniers de leur conscience. » La marée montante des imposteurs nous prépare des lendemains obscurs sur fond d’ignorance. Et dans ce combat, le mal est si avancé qu’on peut douter d’avoir encore une chance.

GARRIGOU, Alain. Les nouvelles frontières du crétinisme. Régime d'opinion,