Harcèlement dans les transports

Je n’ai pas écrit ce texte dans le but de me glorifier pour un acte citoyen qui devrait être quelque chose de banal. J’ai écrit ce texte pour montrer qu’avec quelques mots, on peut renverser une situation, on peut intervenir et ne pas regarder une agression se dérouler sous nos yeux sans rien faire. J’ai écrit ce texte pour donner encore un témoignage de plus sur le harcèlement de rue, dans les transports en commun, pour montrer que cette oppression sur les femmes n’est pas un mythe.

Titre
« Toi, j’vais te baiser »
Auteurs
  • Vincent LAHOUZE
Editeur
Artiste comptant pour rien
Date

J'ose croire que je pourrais avoir la même réaction.