Lien du 13 décembre 2012 à 18:00

Les Zentrepreneurs Gagnants me consternent trop souvent, comme dans le cas de cet article de La Tribune et de l'affaire des « Pigeons » : ah ça on veut bien des aides JEI, du pognon de l'épargne ou de l'ISF, on demande à l'État d'intervenir mais quand il s'agit de rendre à la collectivité par la taxation sur la plus-value, ça crie à la « pigeonnerie ». Lamentable. Honteux. Déplorable. Que les détenteurs d'une entreprise qui n'a jamais bénéficié d'aides publiques ne soient pas chargés à fond lors de la cession, soit. Aucun problème. Mais quand on ramasse la moindre miette, qu'en plus on demande des tranches de brioche supplémentaire et qu'on refuse ensuite de partager sa propre brioche, il y a des limites à l'audible.

Titre
Les GZs et les ZGs
Auteurs
  • Daniel GLAZMAN
Editeur
Glazblog
Date