Dates : octobre 2006

Notes (4)

Du jury à l'électeur

Ainsi va le petit train-train de la pré-campagne présidentielle : Ségolène Royale lance une nouvelle fulgurance, ce coup-ci cela concerne le contrôle du travail des élus par un jury de citoyens tirés au sort, et le microcosme politique - droite et gauche confondues - repart dans un cycle de critiques sans fin. Mais ce ne sont pas ces critiques qui m'ont interloqué, plutôt un télescopage hasardeux dans ce qui me serre de cerveau entre cette proposition et un texte écrit il y a un peu plus de 50 ans.

Du respect pour les croyances ?

It is time to refuse to tip-toe around people who claim respect, consideration, special treatment, or any other kind of immunity, on the grounds that they have a religious faith, as if having faith were a privilege-endowing virtue, as if it were noble to believe in unsupported claims and ancient superstitions.

AC Grayling, Religions don't deserve special treatment, Comments is free / The Guardian, 19 octobre 2006.

Esclavage web 2.0, le retour

They fooled themselves into believing that Web 2.0 was introducing a new economic system - a system of "social production" - that would serve as the foundation of a democratic, utopian model of culture creation. They were wrong. Web 2.0's economic system has turned out to be, in effect if not intent, a system of exploitation rather than a system of emancipation. By putting the means of production into the hands of the masses but withholding from those same masses any ownership over the product of their work, Web 2.0 provides an incredibly efficient mechanism to harvest the economic value of the free labor provided by the very, very many and concentrate it into the hands of the very, very few.

Nicholas Carr, Web 2.0lier than thou, Rough Type, 23 octobre 2006.

Articles (1)

Protéger votre Framakey avec Truecrypt

La Framakey vous permet d'emmener votre environnement de travail avec vous en embarquant sur une clé USB une série de logiciels libres pour naviguer sur internet, consulter ses e-mails, écrire des textes, écouter de la musique, etc. Mais, bien que son utilisation ne laisse aucune trace sur l'ordinateur hôte, les données personnelles enregistrées sur la clé restent tout de même accessible à n'importe qui. Le logiciel Truecrypt peut remédier à cela.