Catégorie: Informatique flux

Notes (196)

Wayland : état des lieux

Wayland est le nouveau serveur d'affichage par défaut depuis la Fedora 25. Je ne l'utilise pas au boulot et, alors que je l'avais activé chez moi, je suis aussi revenu sur une session X.org sur mes bécanes perso. Petit topo.

Fedora 25

J'ai mis à jour mes bécanes personnelles (tour et portable) sous fedora 25 ce week-end. Je le ferais au boulot d'ici une semaine ou deux. Quelques commentaires sur la nouvelle mouture.

Bookeen : Cybook Muse Frontlight

Après des années d'hésitation, je passe finalement au numérique avec une liseuse Bookeen. Je ne saurais dire s'il s'agit d'une liseuse meilleure ou moins bien que les autres vu que c'est la première que j'achète et que j'utilise. Je peux juste l'évaluer en fonction de ce que j'en attends...

Evince, signets, information et grand public

Je lis de plus en plus de bédés au format numérique, soit sur mon pc, soit sur mon portable (j'ai pour l'instant abandonné la tablette). Je marque régulièrement les pages grâce au logiciel Evince mais ces signets sont stockés sur la machine et pas dans le fichier lui-même. Comment partager ces marqueurs entre plusieurs machines ? Une question simple qui m'a cependant amené (1) à réflechir aux logiciels à utiliser pour lire mes livres / bédés numériques et (2) à constater de nouveau la lente « dégradation » de l'écosystème libre...

PHP : lettres accentuées en majuscule

Rien de nouveau sous le soleil mais cela me perturbe toujours autant : pourquoi ne peut-on toujours pas se fier aux fonctions communes de manipulations ou de test des chaînes de caractères dés que des lettres accentuées sont en jeu ?

Fedora 22, Gnome 3.16

J'ai été très énervé par Gnome ces dernières années au point d'envisager de changer d'environnement de bureau, comme j'avais changé de distribution… Finalement, après 4 ans d'évolution de la branche 3, Gnome 3.16 livrée avec la Fedora 22 semble arriver à maturiter, du moins pour quelqu'un qui utilise linux (et Gnome) depuis près de 15 ans.

Passage à Fedora 22 beta

Mise à jour de mon PC vers la Fedora 22 beta. J'avais passé mon portable en version alpha depuis quelques semaines déjà et, ne voyant aucun bug réellement bloquant, j'ai sauté le pas sur mon poste principal avec la sortie de la beta.

Fedora 20 et Gnome 3.12, round 2

Après le portable, j'ai décidé de migrer mon poste de travail sur Gnome 3.12 et je n'ai eu aucun problème de compatibilité de paquetage ce coup-ci. Par contre, alors que j'espérais enfin (sans trop y croire) ne pas me retrouver face à des régressions de fonctionnalités ou d'interface utilisateur, je dois encore une fois me rendre à l'évidence : les déceptions sont plus importantes que les satisfactions...

Suppression d'un item de liste en java

Un comportement particulier des objets de type List en java relevé par un collègue au boulot et qui peut parfois induire une source imprévue de bugs (oui : il y a des sources « prévisibles » de bugs). Le problème apparaît si on ne fait pas attention à ce que l'on utilise pour supprimer un élément de la liste en fonction de son index : un entier type primitif ou un entier objet.

Supprimer le service Bonjour sous Windows

Au boulot, j'ai dû installer iTunes sur ma bécane Windows 7 pour transférer des fichiers vidéos sur un iPad. Le problème avec ce genre de produits Apple c'est qu'il installe un service nommé « Bonjour » dont il est très difficile de se débarrasser une fois qu'il a fait son nid dans votre machine… Il est tout de même possible de le supprimer.

Thèmes GTK sous Gnome 3.6

Depuis quelque temps, je n'arrivais plus à utiliser d'autres thèmes GTK que ceux préinstallés par la Fedora 18. Je croyais à une mauvaise manipulation de ma part ou à un bug de la distribution linux. En fait, pas du tout...

Libre depuis 10 ans

En Janvier 2003, j'ai ma première connection internet. Une semaine après son installation, mon ordinateur est nettoyé de la plupart de ces logiciels propriétaires, remplacés par des logiciels libres...

Bzr-gtk sous Fedora

Canonical, qui produit le VCS Bazaar, concentre la plus grande partie de son énergie à développer une interface graphique Qt appelée bzr-explorer ; je préfère pour ma part utiliser la série d'outils écrite en python et utilisant GTK appelée bzr-gtk. Voilà comment l'installer sur Fedora 17.

Formatage json en PHP

PHP possède des méthodes pour lire (json_decode) ou encoder (json_encode) des objets json. La chaîne de caractères retournée par cette dernière méthode est malheureusement illisible car sans indentation. Et comme l'un des intérêts du json, c'est justement de pouvoir être lu facilement par un humain, voici comment corriger cela...

Garder Ubuntu 10.10

Avant de me lancer dans la rédaction de notes concernant la domestication de gnome-shell, de Fedora et des dernières versions d'Ubuntu, petit mémo sur les modifications permettant de garder une Ubuntu 10.10 potable.

Migrer au mauvais moment

On peut penser qu'une mise à jour complète de son système d'exploitation tout les 6 mois, ce n'est pas excessivement stressant ; j'ai passé les 6 dernières années à le faire sans aucun problème. Mais avec le radical changement d'interface graphique des deux dernières versions de Ubuntu, la chose a été plus compliqué...

Quitter Ubuntu ?

La dernière version d'Ubuntu (Natty Narwhal) est sortie le 28 avril, avec un changement radical d'interface graphique. J'ai mis à jour ma machine ; j'ai testé ; mon ordinateur est devenu quasiment inutilisable et c'est la première fois sous Linux que je me suis sentis prisonnier du système d'exploitation. Je suis revenu en arrière, et je pense même à changer de distribution...

Hacking Zim 2

Quelques nouvelles du front : alors que l'évolution sur l'utilisation des templates est validée, les discussions nous ont amené à considérer l'implémentation d'une fonctionnalité plus riche.

Tout ce que je sais viens de...

Sources de connaissances
Domaines Formation Bouquins Web
Biologie 80% 20% -
Astronomie 25% 70% 5%
paléontologie 20% 75% 5%
Paléoanthropologie 20% 75% 5%
Préhistoire - 100% -
Assyriologie - 100% -
philologie - 100% -
Informatique - - 100%
Programmation 20% - 80%

E-foutage de gueule

L'annonce par la presse spécialisée de la nouvelle fonctionnalité du kindle, liseuse d'ebook d'Amazon, est pour moi la énième illustration du foutage de gueule général qui caractérise la publication numérique...

Le libre est partout...

Mon vieux téléviseur cathodique ayant rendu l'âme (il n'était plus très frais depuis plusieurs mois déjà), je me suis décidé à acheter une nouvelle télévision (Sony KDL32BX300). Voilà la brochure qui accompagne l'engin :

Outline converter

J'ai commencé à développer un convertisseur d'outliners en PHP il y a plus d'un an, pour finir par l'abandonner au bout de quelques semaines après avoir buté sur la gestion du format RTF. J'ai repris son développement depuis quelques jours, en python cette fois-ci, et le résultat est beaucoup plus prometteur.

Un outil multi-fonctions ou une fonction par outil ?

Voilà un choix souvent difficile quand on souhaite améliorer l'efficacité de certaines tâches quotidiennes : soit on espère un logiciel capable de tout faire - ou presque, soit on préfère des programmes spécialisées, qui ne font qu'une chose mais le font bien. L'idéal ne serait-il pas un outil qui donne la possibilité à ses utilisateurs d'intégrer facilement l'usage d'autres logiciels, aux fonctionnalités plus ciblées ?

JsValidator 1.0

Après plusieurs heures d'écriture de code (surtout passées à apprivoiser le langage python), voici enfin la première version du plugin Gedit JsValidator tel que je l'avais imaginé lorsque j'ai initié le projet.

rm -fr ma_connerie

Parfois, par habitude ou lassitude, on oublie certains principes de bases en programmation : toujours vérifier scrupuleusement les conséquences d'une action quand celle-ci implique la suppression de données. Ou comment un script plutôt anodin a failli envoyer ad patres une semaine de travail.

Pourquoi je reste sous Firefox (que je ne passerai pas sur Google Chrome)

Avec un remarquable billet, Alexis Kauffman, président de Framasoft, vient d'illustrer une tendance que j'ai aussi constaté ces dernières semaines, à travers mes lectures ou par certains usages au niveau professionnel : la possible érosion des utilisateurs du navigateur web Firefox au profit de Google Chrome. Voilà donc pourquoi je resterai sous Firefox :

Nouveau PC portable : cahier des charges

J'ai décidé depuis quelques jours de m'acheter un nouvel ordinateur portable. Enfin, décidé est un bien grand mot car si j'ai une idée assez précise des fonctionnalités que je cherche, sélectionner la machine répondant au cahier des charges est loin d'être évident...

Outliner javascript pour Gedit

Quand on atteint une certain degré de complexité dans son code, l'assistance d'un outliner ou de l'autocomplétion devient presque indispensable. Des outils qui font encore cruellement défaut dans Gedit, notamment pour le développement web (javascript).

Expert ès ordinateur

Quand vous travaillez dans le domaine de l'informatique, peu importe votre domaine de compétences, développeur, technicien réseau, etc., vous devenez de facto - pour votre entourage - l'expert ès ordinateur à qui on s'adresse quand on ne comprend pas le fonctionnement d'un logiciel. Certains pourraient croire que nous sommes dépositaires d'un savoir encyclopédique qui nous fait infailliblement trouver le bouton sur lequel appuyer. Pas tout à fait, comme l'explique XKCD...

Fini le dual boot ; vive le virtuel

J'ai toujours gardé une partition Windows sur mes ordinateurs dans un coin de disque dur, principalement pour effectuer des tests de développement web sous IE. Problème (enfin, si on veut) : je n'ai jamais envie de booter sous Windows quand j'allume mon ordinateur. Heureusement VirtualBox et les systèmes d'exploitations virtuels sont là.

Projets en cours

Un point sur les projets en cours. Outre le nettoyage de la liste des tags qui poursuit son chemin afin de disposer d'un vocabulaire un peu mieux contrôlé, deux développement accaparent la majeure partie de mon temps libre : un outil de gestion de collections et un convertisseur d'outliners.

Gérer des collections

Toujours utile de disposer d'un outil pour gérer ses collections, comme celles des livres que l'on possèdent, afin d'éviter - par exemple - de les acheter en double (ne riez pas : cela m'est déjà arrivé !). Petit passage en revue de ce que le monde du libre nous propose.

Bazaar par la pratique

Curieuse sensation que d'utiliser le système de versionning Bazaar - un VCS décentralisé - quand on a l'habitude de travailler avec CVS ou Subversion. Après quelques heures de tâtonnements, voici un modèle rudimentaire de travail auquel je suis parvenu.

Firefox 3

Envie de tout savoir sur ce qui vous attend avec la version 3 du navigateur web Firefox, dont la sortie est prévue demain soir ? Lisez donc cette excellente traduction des compères du projet Framalang...

Mandriva, Ubuntu et Assemblée Nationale

La nouvelle est tombée au début du mois : à la prochaine rentrée parlementaire (juin 2007), nos chers députés et leurs adjoints auront l’insigne privilège de travailler sur des ordinateurs équipés d’un système d’exploitation Linux, plus précisément une distribution Ubuntu. Toute la « communauté du libre » s’est bien évidemment réjouie de cette annonce qui, après quelques autres, témoigne de la percée des systèmes d’exploitation libres dans un milieu plus large que celui des « utilisateurs avertis ».

Thème Tango pour Firefox

Vous avez la possibilité d'habiller Firefox avec un thème basé sur les icônes Tango, intéressant si vous utilisez les dites icônes sur votre bureau Linux. Le thème a cependant un petit « défaut » : la flèche de retour en arrière se retrouve affublé du texte « back ». L'auteur précise qu'il s'agit d'assurer une compatibilité dans la taille des images, mais je ne vois pas laquelle. Bref, voilà comment supprimer ce texte.

Linux et Canon

Voilà une règle d'or que je ne cesse de répéter mais que je n'ai pas appliquer moi-même aujourd'hui - malheureusement : ne pas acheter de matériel informatique type imprimante ou scanner sans vérifier auparavant sa compatibilité avec Linux !!!

There is no open source community

Open source conventional wisdom tells a tale of good versus evil, David versus Goliath, in a struggle to protect users from the malevolent intent of large software companies. (...)

What if you discovered that everything you ever learned about open source growth was wrong? What if the narrative that pitches open source in terms of battling evil software giants wasn't actually correct? What if you learned that the recognized leaders of the open source movement were simply figureheads of a process already well under way? What if you learned that open source was neither good nor bad, but simply the manifestation of decades-old economic trends? What if companies mining the open source vein aren't taking the high road but rather ruthlessly applying a competitive advantage ? (...)

  1. The continuing expansion of the internet is necessary for continued open source proliferation.

In order for more projects to grow in a vibrant open source ecosystem, there needs to be a fresh supply of new users and developers. The economies of scale that spawned open source development need to keep expanding, or else there is a risk of stagnation.

  1. Given current trends, open source will continue to expand in scope, prevailing in more markets.

All signs point to an expanding internet for the foreseeable future. This means that the trends that result in cheap software commodities should maintain their steady pace. As such, the open source footprint should continue to expand.

  1. There is no open source community.

Looking at open source from an economic perspective, it becomes clear that Linux or its equivalent was bound to happen eventually, regardless of whether Linus decided to release a kernel in 1991. The same applies for Apache and any other project. Both of these are the natural result of massive price drops in their respective markets. The view that there is a core group of altruistic companies and true believers driving open source forward is simply false. The view that open source participants are idealistic Davids fighting against software Goliaths is also false. In fact, surveys of open source participants tend to bear this out.

  1. Open source is neither good nor bad.

Open source is not a religion. It is not an ideology. It can be used for both good and bad. It does not inhabit the higher moral ground, nor is it a more ethical way to conduct business. It just is, and it will continue to grow and expand.

John Mark Walker, « There is non open source community », OnLamp.com, 12 janvier 2006

Retour sur Firefox 1.5

Petit coup dans le rétroviseur et publication d'une brève écrite depuis plusieurs semaines déjà concernant la sortie de Firefox 1.5. Je ne vais pas faire le listing in-extenso de toutes les nouvelles méga-géniales fonctionnalités du logiciel mais pointer de manière purement subjective les quelques perles qui en améliore grandement la puissance (s'il le fallait encore).

Sur Framasoft : Vaincre la peur du Libre

A Framasoft, nous appelons souvent à utiliser des logiciels libres en lieu et place des logiciels propriétaires, quand l'alternative existe et qu'elle est qualitativement comparable. Le système d'exploitation n'étant finalement qu'un logiciel (presque) comme les autres, le but (in)avoué de la démarche reste de voir les internautes tenter la migration vers Linux.

La GPL est-elle soluble dans la libre culture ?

Autrement dit, les licences libres n'établissent pas de distinction entre une utilisation commerciale ou non commerciale des oeuvres; ce qui n'est pas sans gêner certains acteurs, y compris du secteur logiciel, puisqu'on y voit apparaître la pratique très particulière et très contestée de la double licence. Mais globalement, cette indifférence aux conditions économiques d'exploitation est rendue possible, quoiqu'en disaient il y a quelques années encore les détracteurs du logiciel libre, par les particularités du fonctionnement économique du marché du logiciel, soutenu en particulier par une demande professionnelle solvable, grosse consommatrice de services. Peut-il en aller de même pour d'autres secteurs de création? Rien n'est moins sûr, dans l'état actuel des choses en tout cas. En témoigne le succès, au sein des licences Creative Commons, de l'option "non commerciale", choisie par un grand nombre de créateurs. Les réactions venant de l'intérieur de la communauté du logiciel libre sont parfois très critiques à l'égard de ces pratiques; c'est même sur cette base qu'un grand nombre de reproches sont faits, de la part de ceux que l'on pourrait qualifier "d'intransigeants", aux licences Creative Commons, parfois présentées comme des simulacres de licences libres. Mais au delà du tour que pourrait prendre un débat entre réformistes et maximalistes, il est sans doute nécessaire de se pencher avec un peu plus de sérieux sur les conditions économiques dans lesquelles s'effectue la création. Il n'est pas certain qu'un compositeur, qu'un graphiste ou un écrivain exerce son art dans les mêmes conditions économiques qu'un développeur. Il est certain en revanche que les conditions économiques dans lesquelles les uns et les autres travaillent sont susceptibles de changer, et de manière non coordonnée au cours des années à venir tant il est vrai que les modèles économiques de ce qu'on pourrait appeler globalement "l'industrie de la propriété intellectuelle" sont encore loin d'être stabilisés, en particulier du fait de l'évolution des technologies.

Pierre Mounier, « La GPL est-elle soluble dans la libre culture ? », Homo Numericus, 23 juin 2005.

Pour ou contre l'Open source sur du propriétaire ?

J'avais écrit un papier sur le sujet il y a bien deux ans maintenant: « Framasoft contre-productif ? Ou le meilleur des deux mondes ». Contrairement à ce que le titre laissait entendre, il ne s'agissait pas d'une attaque contre Framasoft, bien au contraire puisque je suis devenu depuis un membre de l'équipe d'animateurs du site. L'hypothèse développée dans l'article avait une portée plus générale: est-ce que la diffusion et la promotion de logiciels libres sur une plateforme propriétaire comme Windows ne conduit pas à terme à (1) un renforcement de la suprématie de Microsoft et (2) un maintien des systèmes d'exploitation libres comme Linux ou BSD dans la "marginalité"?

La suite mozilla est morte : vive Firefox !

Une décision difficile à prendre, mais au final compréhensible: la fondation Mozilla ne sortira pas de version 1.8 de la suite Mozilla. Par manque de moyens, et aussi parce que toutes les énergies sont dorénavant dévolues au développement des versions indépendantes du navigateur web (Firefox) et du client mail (Thunderbird), la suite en elle-même va être abandonnée. Abandonnée pour le "grand public" s'entend, à savoir l'utilisateur lambda comme vous et moi, mais les développeurs, les informaticiens qui souhaitent toujours travailler sur / utiliser le produit pourront toujours le faire, et la fondation les aidera.

Mac versus PC post-mortem selon Neil Gaiman

L'écrivain et scénariste Neil Gaiman a posté aujourd'hui sur son blog une bien curieuse métaphore informatique. Il explique d'abord pourquoi il continue à utiliser Wordperfect plutôt qu'un autre traitement de texte pour écrire, puis il s'engage à petits pas dans l'éternel dilemne "Mac ou PC", sans trancher pour l'un ou l'autre, et termine sur ces mots:

Nvu 0.1 et Firefox 0.8

Daniel Glazman est grand, Daniel Glazman est géant!! Non seulement il anime quotidiennement un blog perso remarquable, le glazblog, que je vous invite à découvrir même si vous n'avez rien à faire des logiciels Libres en général et de Mozilla en particulier, mais en plus (et surtout) c'est un informaticien de talent, "coupable" en premier lieu du Composer de la suite Mozilla, et depuis quelque jours de la version indépendante et améliorée de cet éditeur de pages web, j'ai nommé Nvu 0.1.

Page de ressources Mozilla

Quelques légers changement dans la structure des fichiers css (pas encore totalement terminés), notamment pour la police par défaut: l'Arial me convient bien. Elle réduit légèrement la taille du texte mais j'aurai pu l'augmenter sans problème - et il y en a encore qui se demande pourquoi c'est si intéressant de développer un site en suivant les standards du W3C - c'est-à-dire en séparant le contenu du contenant grâce aux CSS.

Articles (32)

Keynote

Attention: Le développement de Keynote a été arrêté. Ce document peut donc contenir des informations obsolètes ou décrit un projet abandonné.

A mi-chemin entre le traitement de texte et le simple éditeur de texte, Keynote est un puissant logiciel habilement pensé, qui permet de classer et de hiérarchiser ses documents dans des notes arborescentes. Petit survol de ses fonctionnalités.

Emission d'événements par API et par interaction graphique

Cet article est né suite à une discussion au boulot avec un collègue à propos de l'émission d'événements : je soutenais que pour un événement associé à une action donnée dans un composant graphique, celui-ci devait toujours partir, que l'action ait été engendrée par une interaction graphique (un click par exemple) ou par l'appel d'une API dédiée ; mon collègue jugeait plutôt que l'événement ne devait partir que lorsque l'action était engendrée par l'interaction graphique ; l'appel à l'API devait lui rester « muet »...

GSettings

Depuis Gnome 3, le stockage de la configuration d'une application se fait par l'intermédiaire de GSettings, une API « agnostique » dont l'utilisation dans un plugin Gedit ou une extension Gnome-shell pose de petits problèmes car elle nécessite les droits administrateurs. Voici quelques pistes pour l'utiliser « en local ».

Deus Ex sous Linux

Le nombre de jeux vidéos auxquels j'ai joué dans ma vie peut se compter sur les doigts d'une main. Parmi ceux-ci, ce qui est considéré par beaucoup comme l'une des plus belles réalisations dans son genre : Deus Ex. Voici comment l'installer (et y jouer) sous Linux.

Notecase

Depuis l'arrêt du développement de Keynote, je cherche (en vain) un Outliner sous Linux capable de le remplacer. Je n'ai toujours pas trouver de véritable successeur mais Notecase semble s'en rapprocher de plus en plus. Alors que mon premier test du logiciel, il y a 8 mois, m'avait quelque peu laisser sur ma faim, les fonctionnalités de la dernière version sont beaucoup plus intéressantes.

Protéger votre Framakey avec Truecrypt

La Framakey vous permet d'emmener votre environnement de travail avec vous en embarquant sur une clé USB une série de logiciels libres pour naviguer sur internet, consulter ses e-mails, écrire des textes, écouter de la musique, etc. Mais, bien que son utilisation ne laisse aucune trace sur l'ordinateur hôte, les données personnelles enregistrées sur la clé restent tout de même accessible à n'importe qui. Le logiciel Truecrypt peut remédier à cela.

Installation de Ubuntu

Après une première expérience de quelques mois au cours de laquelle certains blocages techniques ont eu raison de mes bonnes intentions, voilà que je retente l'aventure Linux grâce à une toute jeune distribution : Ubuntu. Cette fois, la migration risque bien d'être définitive.

Idéologie de bazar

Le développement des logiciels libres ressemble à un immense bazar a dit quelqu'un. Mais si le bazar est dans l'organisation, il est aussi quelque fois dans les têtes. Ou quand le monde du libre ne se réduit pas à Mozilla ou à Gimp et que l'idéologie qui le sous-tend à de biens curieuses affiliations.

Projets (17)

Gedit : ScratchTab

ScratchTab est plugin pour Gedit 3.12 et supérieur qui permet de placer une feuille de brouillon dans le panneau latéral ou le panneau inférieur afin d'avoir une zone où stocker des notes, des morceaux de textes ou de simples listes de tâches à effectuer.

Syntaxe wiki

Spécifications d'une syntaxe wiki utilisée depuis 2004 pour rédiger le contenu du site et la plupart de mes notes.

Gnome Apps

Liste totalement subjective et non exhaustive d'applications sous Gnome.