Premiers souvenirs de SF

Couverture de Titans31 Curieux de chercher à se rappeler ses premières lectures science-fictionnelles pour quelqu'un dont la mémoire lui joue fréquemment des tours. Il est pourtant inétressant de le faire, ou du moins d'essayer, puisque les débuts expliquent souvent ce que l'on devient et ce que l'on est - du moins pour partie.

Les romans

Couverture du roman

Nous les robots, Isaac Asimov, J'ai Lu.

Dans le domaine de la science-fiction, mon premier souvenir littéraire concerne l'un des classiques du genre : Nous, les robots d'Isaac Asimov.

La lecture de ce recueil de nouvelles ne fut pas une démarche volontaire : dans mon milieu social, la lecture n'était pas, à l'époque, une activité très courante ; A 10 ans, on préférait surtout aller jouer au football sur le terrain vague d'à côté. Ce fût donc par obligation que j'en vins à lire l'oeuvre d'Asimov, dans le cadre d'un devoir de français au collège. Notre professeur distribua une liste de romans dans laquelle chaque élève devais piocher un ouvrage pour en faire une fiche de lecture. Quand vint mon tour, je n'avais vraiment aucune idée de ce que j'allais choisir. Et puis j'ai vu ce titre, « Nous, les robots », à la fois intriguant et fascinant. Je ne sais pas si je connaissais le sens du mot « robot » à l'époque, mais le genre « science-fiction » avait de quoi piquer ma curiosité.

Je me demande parfois ce qu'il serait advenu si d'autres romans, de moins bonne facture et que j'ai eu entre les mains bien plus tard, avaient eu la « responsabilité » de me faire découvrir ce genre litérraire. Sans doute me serai-je contenté de cette première et décevante expérience, passant par là-même à côté d'immenses satisfactions.

C'est donc dans le cadre institutionnel du collège que je découvris les aventures de Donovan, Powel et du docteur Susan Calvin, et donc le genre littéraire qui aujourd'hui est prédominant dans mes lectures.

La bande dessinée

Côté bande dessinée, je me rappelle clairement des deux premiers albums de comics qui me sont tombés entre les mains, et dans quelles conditions, en 1982.

Couverture du fascicule

Thor #14 : l'ombre de Mangog

On venait de m'offrir un billet de 100 francs (environ 15 €), sans doute pour mon anniversaire. A l'époque, et pour une famille comme la notre, cela représentait une (très) grande somme d'argent, surtout dans les mains d'un pré-adolescent. Je décidais d'user de cette somme de la meilleure manière qui soit : acheter les deux bande dessinées qui m'avait fait saliver d'envie quelques jours plus tôt dans la librairie du coin !

Couverture du fascicule

Le motard Fantôme #1

Ma mère posa évidemment un véto catégorique : pas question de dilapider l'argent dans de telles futilités. Pourtant, fermement décidé à acquérir le trésor tant convoité, je concluais un marché : le billet de 100 Fr en échange du prix des deux bande dessinées, soit 18 Fr… Elle s'empressa d'abuser honteusement de ma naïveté en acceptant l'échange, et me voilà fièrement parti vers la librairie, delesté de mon billet mais avec de quoi acheter les deux revues. Après tout, c'était le plus important.

C'est ainsi que ma découverte des comic books américains se fit par un numéro de Thor dessiné par le grand John Buscema et un numéro du Ghost Rider commis par l'ignoble(1) Carmine Infanito, tous deux publiés aux éditions Arédit.

Vinrent ensuite les Strange, Titans, Spidey et autre Spécial Strange, toutes les publications des éditions Lug qui, durant les années 80, offrirent à ceux de ma génération ce qui s'est sans doute fait de mieux dans le Mainstream US.

Couverture

Titans #31.

Couverture

Strange #145.

Couverture

Spécial Strange #27.

J'ai encore ces numéros dans des cartons « au grenier » mais j'ai malheureusment perdu ou déterioré un grand nombre d'autres revues. J'ai poursuivit la lecture des publications Lug - et plus tard celles de Semic, durant toutes les années 80 et le début des années 90, avant de passer aux éditions originales de comic book plus matures comme Sandman ou Hellblazer.

Titre
Titans #31
Couverture
Couverture
Date
Editeur
Lug
Prix
6.50 FF
Contenu
  • Star Wars #25
  • Marvel Team-up (1) #31
  • Marvel Spotlight (2) #3
  • Fanstastic Four Annual (1) #11
Titre
Thor #14 : l'ombre de Mangog
Couverture
Couverture
Date
Editeur
Arédit
Prix
9 FF
Contenu
  • Thor (1°) #195, janvier 1972, « In The Shadow Of Mangog », par Gerry Conway, John Buscema et Vince Colletta.
  • Thor (1°) #196, février 1972, « Within The Realm Of Kartag », Gerry Conway / John Buscema / Vince Colletta.
  • Thor (1°) #197, mars 1972, « The Well At The Edge Of The World », Gerry Conway / John Buscema / Vince Colletta.
Titre
Le motard Fantôme #1
Couverture
Couverture
Date
Editeur
Arédit
Prix
9 FF
Contenu
  • Ghost Rider (2°) #43, avril 1980, « Night Of The Crimson Mage ! », par Michael Fleisher, Carmine Infantino et Ricardo Villamonte.
  • Ghost Rider (2°) #44, mai 1980, « Cloak Of Crimson - Soul Of Dust ! », par Michael Fleisher, Carmine Infantino etTom Sutton.
  • Ghost Rider (2°) #45, juin 1980, « To Banish A Ghost ! », par Michael Fleishere et Don Perlin.
Titre
Strange #145
Couverture
Couverture
Date
Editeur
Lug
Prix
6.50 FF
Contenu
  • Iron Man (1) #142
  • Amazing Spider-Man (1) #192
  • Daredevil (1) #152
  • Rom (1) #14
Titre
Spécial Strange #27
Couverture
Couverture
Date
Editeur
Lug
Contenu
  • Uncanny X-Men (1) #126
  • Uncanny X-Men (1) #127
  • Marvel Team-Up (1) #70
  • Marvel Two-In-One #52

La prochaine fois, j'expliquerai comment avoir le « Back in Black » d'AC/DC et l'« Antisocial » de Trust dans les esgourdes à 10 ans formate définitivement vos goûts musicaux d'adulte.